Tout sur ecolo

Au 1er janvier, 16.368 demandeurs d'emploi ont été exclus du chômage en raison de la limitation à trois ans du droit aux allocations d'insertion. Pour l'ensemble du mois de janvier, ils sont 18.432 à être dans ce cas, d'après les premiers chiffres officiels communiqués par le ministre de l'Emploi, Kris Peeters (CD&V), aux députés de la commission des Affaires sociales et relayés jeudi par le journal La Libre Belgique.

Quelque 100.000 emplois à mi-temps pourraient être créés en amenant les travailleurs âgés à passer à temps partiel au profit d'un jeune, pensent Ecolo et Groen, qui ont présenté des propositions concrètes ce mardi dans plusieurs médias.

ArcelorMittal viole le code de conduite de l'OCDE pour les multinationales en menaçant de retirer les investissements promis sur le site de Liège, si aucun accord n'est trouvé avec les syndicats sur les 795 départs annoncés voici un an, estime ce mardi Roger Blanpain, professeur émérite de droit du travail à la KUL.

La manière de négocier de la direction d'ArcelorMittal "n'est pas acceptable" et "ne correspond pas aux traditions de concertation sociale" en Belgique, a réagi le député wallon Ecolo Christian Noiret, en réaction à l'annonce par la direction du groupe sidérurgique de retirer sa proposition de plan industriel et de plan d'investissement de 138 millions d'euros dans la phase à froid liégeoise.

L'heure de vérité approche pour la prolongation des réacteurs nucléaires belges. Même la coprésidente d'Ecolo consent à prolonger la vie de deux réacteurs. Mais pour une durée très limitée. Et moyennant des investissements massifs.

Les écologistes dénoncent avec ironie le manque de vision du gouvernement Di Rupo. Et font l'exercice de reprendre la note budgétaire de novembre. Résultat : plus de 2 milliards d'euros "sans viser ceux qui ne sont en rien responsables des problèmes dans lesquels nous sommes". Revue de détail.

Le nouveau ministre des Pensions sonne la charge sur les pensions. Vincent Van Quickenborne veut en effet faire approuver dès cette année, par le Parlement, des réformes pour votre retraite. Les syndicats dénoncent de véritables "provocations".

Le CA de la SNCB a avalisé la suppression de 170 trains du trafic intérieur dès décembre 2012, et ainsi que 23 trains transfrontaliers. Une mesure qui toucherait 2.800 voyageurs... pour 13 millions d'économie d'euros d'ici 2015. Les réactions ne se sont pas fait attendre.

Les groupes Ecolo-Groen! de la Chambre et du Sénat ont déposé une proposition de loi visant à introduire une "contribution variable sur les banques". Histoire de ressusciter la taxe bancaire, annulée tout récemment par la Cour constitutionnelle.

La Creg met en garde contre une pénurie d'électricité dans les trois ans à venir et propose de repousser la sortie du nucléaire de quelques années. Il s'agirait de "la pire des solutions", rétorque le ministre fédéral de l'Energie, qui voit au contraire, dans le démantèlement des centrales en fin de vie, une opportunité pour notre pays.

La proposition de loi Ecolo veut décourager les contribuables belges à recourir aux assurances épargne souscrites à l'étranger dans l'unique but d'échapper à l'échange automatique d'information et au précompte mobilier européen.

Plusieurs milliers de manifestants ont dit "non" à l'austérité et réclamé "davantage de solidarité et de dignité pour les pensionnés et prépensionnés". Le patronat a dénoncé une "analyse incomplète" et des "propositions inéquitables". Et renversé la proposition, demandant aux pensionnés eux-mêmes d'être solidaires des actifs.

En plus des 215 millions à 245 millions d'euros de taxes déjà décidées, GDF Suez pourrait remettre la main à la poche, au profit de l'Etat belge, pour la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires de Doel 1, Doel 2 et Tihange 1. Paul Magnette, ministre sortant de l'Energie, a démenti cette information.