Tout sur Ecolo

La SNCB devrait à l'avenir faire en sorte que davantage de trains roulent tôt et tard durant les weekends, et qu'un accueil minimal soit prévu à chaque gare, ressort-il de la liste d'exigences pour le prochain contrat de gestion de l'entreprise ferroviaire que le conseil des ministres a approuvé. De Morgen a obtenu copie du document et en fait état dans ses colonnes mercredi.

Si vous aimez, comme les journalistes de Trends-Tendances, décrypter l'actualité et tenter de lui donner un peu de sens, avouez que nous sommes gâtés.

Le nombre de magasins qui vendent des produits dépourvus de tout emballage, soit en vrac, n'a cessé d'augmenter ces dernières années pour dépasser les 200 enseignes en 2021, relève l'asbl Ecoconso citée dans La Dernière Heure lundi.

Il n'y aura pas de nouvelles taxes sous le nouveau gouvernement fédéral, à l'exception de celle sur les comptes-titres, assure dimanche le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet dans un entretien avec De Zondag. Le vice-Premier ministre Ecolo veut lier les solutions climatiques aux défis socio-économiques de cette crise du coronavirus. "Nous devons investir intelligemment et de façon productive", indique-t-il.

Pour remettre le bâti wallon dans les clous énergétiques, il faudra investir 170 milliards d'ici 2050. Le gouvernement wallon veut profiter du plan de relance européen pour accélérer la cadence. 50.000 emplois pourraient être créés.

Ecolo n'est pas disposé à "relâcher la vigilance" pour les fêtes de fin d'année sans certitude sur les chiffres, mais si ces derniers le permettent lors du comité de concertation du 18 décembre prochain, une réouverture de certains corps de métier comme les coiffeurs peut être envisagée, a commenté le vice-président Ecolo du gouvernement wallon, Philippe Henry, sur les ondes de Bel-RTL.

Le parlement bruxellois a donné vendredi son feu vert à une prolongation, jusqu'à la fin de l'année, de la suspension de la taxe sur les établissements d'hébergement touristique, telle que prévue par arrêté de pouvoirs spéciaux du gouvernement régional en avril dernier. Le motif réside dans la prolongation de la crise sanitaire du COVID-19 et de ses effets sur ces établissements durement touchés par la crise économique.

Les coprésidents d'Ecolo sont globalement satisfaits du travail mené par la large coalition dans la crise sanitaire. Et ils sont convaincus que le Green Deal européen peut servir d'ossature à une coalition de redéploiement. Précision : ils parlent d'un travail avec neuf partis, c'est-à-dire sans une N-VA jugée " peu fiable ".