Tout sur Echos

Il n'y a qu'à regarder autour de nous, le retour au bureau se fait de manière progressive dans la plupart des entreprises. Pour les plus grandes, comme dans le secteur bancaire ou le secteur de l'assurance, c'est même l'un des grands challenges des dirigeants.

Parler des femmes le lendemain de la journée internationale des femmes, c'est aussi montrer que la femme n'a pas qu'un seul jour et les hommes, tous les autres jours de l'année. C'est pourquoi je vous parle ce mardi de celles dont on dit que le paradis est sous leur pied.

C'est le regretté Jacques Chirac qui disait que "les emmerdes, ça vole toujours en escadrille". L'ancien président avait le mot juste pour résumer des situations que nous avons tous connus à un moment ou un autre de notre vie.

En cette période de rentrée scolaire et de rentrée en entreprise, ceux et celles qui ont la chance d'avoir un emploi savent que leur entreprise ne tourne sans doute pas encore à 100 %, souvent c'est plutôt à 90 % de son potentiel...

Quand je dis que le monde de demain, qu'on nous vante tellement, ressemblera au monde d'hier, on a tendance à penser que je suis trop pessimiste. Pourtant, un article de mes confrères des Echos en France montre que le monde d'hier n'a pas disparu.

Les financiers tiennent aussi de bonnes résolutions en ce début d'année. Ainsi, comme chaque année, en janvier, Larry Fink a envoyé une lettre aux dirigeants d'entreprises cotées en Bourse dans lesquelles il a investi.