Tout sur eandis

Assailli de visites liées à la publication de détails complémentaires sur le plan de délestage, le site internet d'Eandis ne répondait plus vendredi matin. Peu avant midi, la situation était toutefois revenue à la normale. Les gestionnaires de réseau avaient promis de publier la liste des rues potentiellement concernées dès ce vendredi, provoquant une ruée sur les sites internet.

La cour d'appel de Bruxelles conteste les hausses des tarifs autorisées par la Creg aux gestionnaires Eandis et Infreax. Le PTB, à l'origine de la procédure, se réjouit mais prévient : "Il faut attendre pour voir si tout le monde pourra récupérer son argent. Et quand."

Pour le sénateur Rik Daems, "une hausse des prix signifie plus de revenus TVA pour les autorités. Ce n'est pas sérieux !" A ses yeux, il faut abaisser cette taxe, car, "pour l'électricité, il y a trop peu d'accises pour faire une différence".

La Creg a approuvé la hausse de tarifs du fournisseur flamand d'énergie Eandis. En raison du succès des panneaux solaires, celui-ci doit payer davantage que prévu pour ses certificats verts. La CGSLB craint un alignement à la hausse des autres distributeurs.

Electrabel veut se désengager des gestionnaires des réseaux de distribution du gaz et de l'électricité, ce n'est pas une nouveauté. Mais la filiale de GDF Suez compte prendre de l'avance sur le calendrier établi. La manoeuvre a déjà commencé en Wallonie.