Tout sur dsk

L'ancien directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn, avait renoncé à la présidence du fonds d'investissement LSK & Partners trois jours avant le suicide de son associé Thierry Leyne, a indiqué mardi le conseil d'administration de la société luxembourgeoise.

Contrairement à ce qui a été écrit, c'est bien à l'initiative de l'EU40, groupement des jeunes parlementaires européens, mais pas avant la fin de mars que Dominique Strauss-Kahn sera présent à Bruxelles.

En dépit de l'abandon des poursuites à New York, un retour rapide sur la scène politique française de Dominique Strauss-Kahn est improbable tant l'affaire a terni l'image de celui qui incarna l'espoir d'une victoire de la gauche face à Nicolas Sarkozy, estiment des politologues.

La désignation de Christine Lagarde à la tête du Fonds monétaire international ne faisait plus guère de doute. La présidence française y voit surtout "une victoire pour la France" ; la Commission, "une victoire pour l'Europe". Les pays émergents, quant à eux, repasseront...

La ministre française de l'Economie disposerait de 12 votes "sûrs" dans la course pour la direction générale du FMI, contre 4 seulement pour son concurrent mexicain. Christine Lagarde dispose notamment de soutiens de poids, Chine, Etats-Unis et Russie en tête.

Le FMI n'a retenu que deux candidatures à la succession de Dominique Strauss-Kahn : celle du Mexicain Agustin Carstens et celle de la Française Christine Lagarde. En cas de victoire de l'Européenne, cependant, "nous aurions une situation où les emprunteurs domineraient une institution créancière", a prévenu le premier.

Une douzaine de pays latino-américains soutiennent ouvertement le Mexicain Agustin Carstens dans la course à la succession de DSK comme directeur général du FMI. Le Canada lui aussi paraît promouvoir une candidature issue d'un pays émergent... sans dire laquelle.

L'Afrique du Sud serait prête à officiellement proposer son ancien ministre des Finances Trevor Manuel comme candidat à la direction générale du FMI. Avec le patron de la banque centrale mexicaine, deux candidats "émergents" se dresseraient ainsi entre la Française Christine Lagarde et la succession de Dominique Strauss-Kahn.

La question divise toujours au sommet des Etats : la direction générale du Fonds monétaire international doit-elle revenir à un Européen, comme l'exige la tradition ? Oui, si l'on en croit cette tribune de Jean-Dominique Giuliani, président de la Fondation Schuman.

L'Inde appelle les autres grands pays émergents à s'unir pour présenter un candidat commun face à la Française Christine Lagarde. La perspective n'est pas du tout du goût des Européens. Mais ont-ils vraiment raison de s'inquiéter ?

Le ministre indien des Finances a déclaré jeudi qu'il était en contact avec ses pairs de plusieurs pays émergents pour soutenir un candidat commun au poste vacant de directeur général du Fonds monétaire international (FMI).

La ministre française de l'Economie est officiellement candidate à la direction du Fonds monétaire international. Même si elle part favorite, rien n'est gagné. Affaire Tapie, fronde des pays émergents : voici ce qui pourrait la faire trébucher dans la course à la succession de DSK.

Le Vieux Continent compte bien se réserver la direction générale du Fonds monétaire internationale. A la grande colère de cinq pays, Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud, qui veulent une procédure "fondée sur le mérite et concurrentielle".

Didier Reynders est "bien entendu" intéressé par la fonction de directeur du FMI... tout en ajoutant que la ministre française des Finances, Christine Lagarde, était toujours la favorite pour ce poste. Mais se poserait clairement en solution au cas où la Française serait rattrapée par les ennuis judiciaires nés de l'"affaire Tapie".

En plus des 6 millions de dollars de caution, Dominique Strauss-Kahn, en liberté conditionnelle, devra faire face à un lot de dépenses inhabituelles.

La liste des prétendants au poste de directeur général du Fonds monétaire international s'allonge mais les modalités de la sélection restent opaques. Un Européen ou quelqu'un venu du Sud ? Une femme ou un homme ? Les clés pour bien appréhender le dossier.

L'inculpation pour agression sexuelle de Dominique Strauss-Kahn et sa démission ont lancé plus tôt que prévu la bataille pour sa succession à la tête du FMI. Si le Fonds a toujours été dirigé par un Européen, cette tradition est de plus en plus contestée dans les pays émergents, dont l'importance pour l'économie mondiale n'a cessé de croître.