Tout sur Dow Jones

Le Dow Jones dépassait les 19.000 points pour la première fois de son histoire mardi à l'ouverture de Wall Street, la Bourse continuant à battre des records deux semaines après l'élection inattendue de Donald Trump à la présidence américaine.

Le Dow Jones a fini sur un record lundi à Wall Street, pour la troisième séance consécutive, grâce à une petite hausse de 0,11% toujours alimentée par l'élection de Donald Trump, tandis que le Nasdaq a enregistré une nouvelle contre-performance.

Cisco Systems, l'entreprise informatique américaine spécialisée notamment dans les serveurs, a l'intention de réduire fortement son personnel, selon le site d'information américain CRN, qui se base sur des sources internes à la société. La société cotée en bourse (Dow Jones), qui a annoncé mercredi ses résultats trimestriels aux États-Unis, a refusé de commenter cette information.

Wall Street a fortement baissé jeudi, le Dow Jones perdant plus de 2% et tombant à son plus bas niveau de l'année dans la foulée d'inquiétudes mondiales sur la chute des cours de l'énergie et les perspectives chinoises.

Wall Street évoluait en légère hausse lundi après l'ouverture, une vague d'optimisme chez les investisseurs ayant fait passer pour la première fois le Dow Jones au-dessus des 16.000 points et le S&P 500 au-dessus des 1.800 points. Le Dow Jones s'adjugeait 0,34% et le Nasdaq 0,03%.

Wall Street a regagné le terrain perdu avec la crise financière, se retrouvant désormais à ses niveaux de fin 2007 après un bond de 11% en trois mois, au point que les analystes se demandent si la Bourse de New York ne va pas trop vite, trop loin.