Tout sur Dominique Mangiatordi

Le business de l'idylle en ligne est en pleine croissance. Empêchés d'aller boire un verre ou de danser pendant des mois, les coeurs à prendre se sont rabattus vers les sites et applis de rencontre qui enregistrent de solides rentrées, rivalisant d'innovation et de technologie pour améliorer les mises en relation et générer du cash.

Méconnue en Belgique, la firme Belsim travaille essentiellement avec des clients étrangers. Et pas des moindres: Aramco, Total ou encore Air Liquide, chez qui elle améliore les performances énergétiques des outils industriels. Si elle a traversé de mauvaises passes, l'entreprise fait aujourd'hui le pari de la croissance grâce à la diversification et à une politique commerciale mieux huilée.

Les ressources humaines peinent à mesurer les effets des formations qu'elles financent. Le studio liégeois ØPP, spécialisé dans la "gamification" a trouvé la parade : un quiz très sérieux déguisé en jeu mobile. Duel avec son CEO, Dominique Mangiatordi, le "serial entrepreneur" également derrière Peak Me Up et Hunterz.

Faisant le pari de la montée en puissance de la "gamification" et de l'expérience utilisateur, le "serial entrepreneur" liégeois Dominique Mangiatordi lance un nouveau start-up studio. Baptisé ØPP, il bénéficie du soutien financier de Meusinvest et Nethys. Et voit déjà grand !

Assistants vocaux, fonctionnalités des messageries, "chatbots", saturation des smartphones, etc. Les innovations suceptibles d'entraîner la mort des applications mobiles semblent nombreuses. Mais derrière les grandes formules, qu'en est-il vraiment du marché des applis ?

La direction de " Trends-Tendances " et Thierry Geerts, " country director " de Google Belgique, ont convié 40 représentants de l'économie de demain dans les prestigieux salons de l'Ecailler du Palais Royal, table étoilée bruxelloise qui fête ses 50 ans.

A Liège, le Cercle de Wallonie a accueilli le ministre wallon de l'Economie, qui est venu présenter devant ses membres les grandes orientations de la politique qu'il entend mener.

Le modèle d'un développement de start-up en série attire beaucoup d'entrepreneurs créatifs. La jeune pousse wallonne ØPP, qui crée des applications de " gamification ", envisage de se structurer et de devenir une référence en matière de studio dans le sud du pays.

Après avoir fondé l'agence liégeoise Globule Bleu (revendue à Proximedia) et évolué dans l'univers Internet en Belgique et en France, Dominique Mangiatordi revient en Belgique et fait le pari de séduire les entreprises avec des jeux pour forces de vente... Il lance une nouvelle agence, Royal App Force.