Tout sur Doel 4

Electrabel a demandé à la Première ministre Sophie Wilmès de trancher rapidement sur la prolongation du nucléaire au-delà de 2025, ont rapporté De Tijd et L'Echo jeudi. Le numéro un de l'énergie en Belgique défend depuis longtemps la prolongation du nucléaire et voit dans la crise du coronavirus de quoi conforter son plaidoyer. Mais pour Mme Wilmès, "ce n'est vraiment pas le moment d'en parler".

Engie, maison-mère d'Electrabel, a procédé à une dépréciation de 615 millions d'euros sur la valeur du nucléaire belge dans ses comptes. Le groupe énergétique table désormais sur une prolongation des réacteurs Doel 4 et Tihange 3.