Tout sur Diables Rouges

L'Euro de football débute demain et de nombreux travailleurs devront combiner leurs devoirs professionnels avec leur amour du ballon rond. Peut-on plus facilement regarder un match en télétravail ? Peut-on revêtir son maillot d'Eden Hazard sur son lieu de travail ? Peut-on adapter les horaires de l'entreprise pour regarder les Diables ? On fait le point sur toutes ces questions.

Ils sont 12. Comme les 12 salopards ou les 12 apôtres, selon les points de vue. Ce sont les plus grands clubs du football européen (Real Madrid, Juventus, Manchester City, etc.) et ils veulent aujourd'hui gagner plus d'argent. Plombées par la crise sanitaire, ces 12 marques mondialisées ont en effet décidé de se couper des instances dirigeantes du ballon rond pour créer leur propre Super League en vase clos, loin de l'actuelle Champions League de l'UEFA qui, elle, se décroche au mérite sportif. Le grand schisme.

Comment expliquer que durant la Coupe du monde, les petits pays aient leur chance? On l'a vu avec la Belgique et la Croatie, par exemple, alors qu'au niveau des clubs professionnels, c'est l'inégalité la plus complète. Amid Faljaoui, notre chroniqueur éco, qui n'est pourtant pas un spécialiste du foot, nous en donne la raison qui est... juridique!

Le président argentin a reçu mardi matin la princesse Astrid ainsi que les vice-Premiers ministres Kris Peeters et Didier Reynders à la Casa Rosada, le siège du pouvoir exécutif à Buenos Aires. Mauricio Macri a reçu pour l'occasion un maillot et un ballon dédicacés par les Diables Rouges. Il s'est ensuite adressé à une partie de la délégation d'entreprises présentes dans le cadre de la mission économique princière pour leur vanter les mérites de son pays et les convaincre d'y investir.