Tout sur dEUS

La brasserie Bosteels a présenté mardi à Bruxelles sa nouvelle bière, la Monte Cristo, 17 ans après la sortie de sa bière DeuS. A l'instar de cette dernière, la nouvelle venue est une bière de dégustation à 11,5% vol. alc., à l'encontre de la tendance actuelle des bières faiblement alcoolisées. Tendance que suit notamment la maison mère de Bosteels, AB InBev, qui souhaite consacrer 20% de ses volumes à des bières peu ou pas alcoolisées d'ici 2025.

La direction de bpost a assuré mardi matin, lors d'une réunion prévue de longue date avec les syndicats, que le lancement de la plateforme collaborative bringr pour l'expédition de biens ne mettait pas en péril l'emploi au sein de l'entreprise et que celle-ci était complémentaire à l'activité déjà existante.

Un an après avoir acquis l'organisme de crédit Krefima, bpost lance officiellement une gamme de crédits hypothécaires dans 68 bureaux, annonce l'entreprise jeudi. Bpost banque vise les 160 bureaux d'ici septembre 2016 en Belgique.

Bpost a saisi les tribunaux de première instance de Charleroi, Liège et Bruxelles afin d'obtenir la levée des piquets de grève qui paralysent depuis le milieu de la semaine passée les centres de tri. Elle a obtenu gain de cause, a affirmé une porte-parole de l'entreprise. Côté syndical, on affirme toutefois que, sur le terrain, le mouvement se poursuit "pour le moment".

Les centres de tri de Charleroi, de Liège et de Gand ont rejoint l'action spontanée entamée dans la nuit de mercredi à jeudi par le personnel de Bruxelles X et d'Anvers X, indique jeudi midi la CSC.

Le total des produits d'exploitation (revenus) de bpost s'est établi à 1,214 milliard d'euros au premier semestre 2015, en baisse de 2,1% par rapport à la même période en 2014, rapporte jeudi la société.

L'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) a indiqué lundi n'avoir reçu que l'offre de bpost pour la concession relative à la distribution de journaux et de périodiques à partir de 2016.

L'entreprise bpost a réalisé un chiffre d'affaires de 616,6 millions d'euros au premier trimestre, en baisse de 1,6% par rapport à la même période l'année dernière, indique-t-elle mercredi soir. L'Ebitda s'est établi à 172,7 millions, restant stable par rapport à 2014, conformément aux perspectives communiquées. Le bénéfice net s'est quant à lui stabilisé à 96,6 millions d'euros, soit une baisse de 2,4%.

Ainsi donc, le gouvernement serait en passe de déposer un projet de loi qui lui autoriserait à réduire sa participation dans Proximus et bpost en deçà de 50% + une action. Si tel est bien le cas, il ne fait plus aucun doute que le gouvernement de Charles Michel envisage sérieusement de réduire la voilure dans ces deux "bijoux de famille".

La libéralisation du marché postal est devenue réalité en 2011 mais à part TBC-Post, bpost n'a pas de réel concurrent. La libéralisation ne fonctionne pas selon l'IBPT, régulateur du secteur, qui a confié une enquête à WIK, un bureau de consultance, lit-on mercredi dans L'Echo.