Tout sur Denis Ducarme

Un demi-million d'indépendants ont déjà pu bénéficier du droit passerelle, a indiqué mercredi le ministre des Indépendants, Denis Ducarme (MR), devant la commission Affaires sociales de la Chambre en réponse aux questions de plusieurs députés, dont Gilles Vanden Burre et Marie-Colline Leroy (Ecolo-Groen), Sophie Rohonyi (DéFI) et Jean-Marc Delizée (PS). Le montant total de ce soutien s'élève à 1,9 milliard d'euros pour les mois de mars à août.

De nombreux indépendants n'ont toujours pas touché les indemnités promises alors que leur activité était à l'arrêt forcé. 25% des paiements devraient encore être effectués car les organismes de paiement accusent un certain retard, rapporte Le Soir mardi.

Le ministre de l'Agriculture, Denis Ducarme (MR) annonce avoir signé une circulaire qui assouplit les critères de contrôle chez les producteurs de fromage, "ce qui représente un coup de pouce très concret pour eux", assure-t-il dans les titres Sudpresse lundi.

Le moratoire temporaire sur les faillites d'entreprises qui a été instauré en avril dans le cadre de la lutte contre les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 a été prolongé jusqu'au 17 juin, communiquent mardi différents ministres du gouvernement fédéral.

L'arrêté royal officialisant la mesure vient d'être publié au Moniteur belge : un moratoire sur les faillites est imposé par le gouvernement jusqu'au 17 mai minimum. Le but de la mesure est d'éviter un tsunami de dépôts de bilan. Mais elle provoquera des réactions en chaîne sur les relations contractuelles et sur l'économie.

Les ministres des Indépendants et de l'Economie, Denis Ducarme et Nathalie Muylle, proposeront au conseil des ministres un arrêté de pouvoirs spéciaux reportant la date des soldes au 1er août, ont-ils annoncé dans un communiqué commun. La décision pourrait être prise et mise en oeuvre dès la semaine prochaine.

Le chef de groupe Open Vld à la Chambre, Egbert Lachaert, a déposé une proposition de loi pour retarder d'un mois et demi la période des soldes, a-t-il indiqué dimanche. Le secteur de la mode plaidait vendredi pour un report afin d'éviter de nombreuses faillites et licenciements.