Tout sur Deloitte

Quasi la totalité des 4.500 employés de Deloitte ont droit à un avantage de mobilité. Plus de la moitié ont choisi un système qui alloue du budget à autre chose qu'à la voiture. C'est donc plus de 2.000 employés qui pourront utiliser les services de Skipr.

Les plus grands noms de l'industrie du jeu vidéo ne peuvent plus se passer des services stratégiques de Sparkers, PME basée à La Hulpe. Jusqu'ici restée discrète, cette pépite technologique a le potentiel pour s'imposer et devenir un leader mondial dans le secteur du divertissement.

La Fédération Wallonie-Bruxelles a chargé le cabinet Deloitte d'ausculter le marché publicitaire en Belgique francophone. Son rapport de 200 pages ne laisse planer aucun doute: il est urgent que les différents acteurs de l'écosystème médiatique se réinventent et collaborent davantage pour mieux résister aux Gafa.

Les finances du football professionnel n'ont pas trop souffert de la pandémie au cours de la saison 2019-2020, ressort-il mercredi du rapport annuel de Deloitte sur la Pro League. Elles devraient par contre la sentir passer pour les trois saisons suivantes, notamment en raison du nouveau calcul du coefficient UEFA et du manque de recettes pour la billetterie.

Si la crise sanitaire a de nouveau démontré les vertus du cloud, notamment la flexibilité des ressources et l'élasticité de leur mise à l'échelle, les entreprises doivent désormais exploiter le plein potentiel de ces services informatiques sur internet: l'innovation.

Comme beaucoup d'autres, les start-ups et scale-ups belges n'ont pas échappé aux effets de la pandémie de coronavirus. Quelle que soit leur taille, la croissance du chiffre d'affaires de toutes ces structures a été touchée, les plus concernées étant les petites entreprises. Plus de trois sur quatre pensent pourtant enregistrer la croissance attendue en 2021, selon la dernière enquête du bureau de consultance Deloitte publiée vendredi. Ces start-up et scale-up créent en outre plus d'emplois que la moyenne en Belgique.

Les entreprises industrielles belges paient entre 7 et 27% plus cher leur électricité par rapport à la moyenne constatée dans les pays voisins, selon une étude de Deloitte menée à la demande de Febeliec, la fédération des consommateurs d'énergie industriels. Cette dernière appelle les gouvernements et régulateurs, fédéral et régionaux, à mettre en oeuvre une norme énergétique, en introduisant des mesures correctives lorsque les prix belges ne sont pas compétitifs comparés à ceux des pays voisins.

Pour la neuvième année d'affilée, Deloitte a interrogé les milléniaux du monde entier. En Belgique, le consultant y a rajouté une enquête sur leur réaction, ainsi que sur celle de la génération Z, suite à la pandémie. Les thèmes comme l'environnement et le bien-être mental au travail demeurent prégnants. Mais il y a une nette différence d'avis sur le télétravail et autres aménagements RH.

A l'occasion de la septième remise de ce prix qui récompense la tech belge à la plus forte croissance, Deloitte a dévoilé les résultats intéressants d'une enquête sur le financement des start-up.

Grâce au tax-shift, les plus bas salaires ont enregistré une hausse de 20% en net, selon la 9e enquête salariale européenne de Deloitte, publiée samedi. Le tax-shift a permis à la Belgique de ne plus figurer dans le top 5 des pays les plus chers pour les employeurs en Europe. La Belgique passe ainsi de la 2e à la 6e place. Les cotisations patronales ont baissé cette année passant de 30,46 à 27,36% en moyenne.

Les ports d'Anvers et de Zeebrugge ont lancé une étude en vue d'une éventuelle collaboration. La société de consultance Deloitte et le bureau d'avocats Laga ont été chargés de mener des travaux pour analyser leur complémentarité. "Une collaboration n'est à l'ordre du jour que si les deux ports sont renforcés", expliquent les entreprises portuaires dans un communiqué.