Tout sur Deliveroo

Sa perte nette a atteint 108,7 millions sur la période, contre 126,2 millions un an plus tôt, selon un communiqué de la société qui dévoilé ses premiers résultats financiers complets depuis son introduction en Bourse en mars.

Le syndicat néerlandais FNV assigne le fournisseur de repas Deliveroo en justice. L'organisation reproche à la firme britannique de recourir à de faux indépendants et d'essayer ainsi d'éviter toute convention de travail (CCT).

Présente dans 200 villes à travers le monde, dont une dizaine en Belgique, Deliveroo connaît une croissance phénoménale. Le service que propose la société plaît aux consommateurs autant que le statut des coursiers pose question. Le fondateur et CEO, Will Shu, n'a jamais donné d'entretien à un média belge. Il a accepté de recevoir " Trends-Tendances " à Londres, en exclusivité pour notre pays, afin d'évoquer son business, les coursiers et sa vision du futur.

Ce n'est pas tous les jours que Will Shu, patron et fondateur de la start-up de livraison de repas Deliveroo, accorde un entretien à un média belge. Et pour cause: c'est une première. Et il a choisi Trends-Tendances. Découvrez ici ce que vous ne verrez pas dans notre magazine de cette semaine.

"Deliveroo doit désormais adapter sa politique", réagit mercredi le syndicat socialiste (UBT), après l'annonce de la décision rendue début mars par la Commission administrative de règlement de la relation de travail (CRT). Celle-ci a considéré que la relation de travail entre un livreur et l'entreprise ne pouvait pas être qualifiée de travail indépendant, les modalités proposées correspondant à une relation de travail salarié.

La Commission administrative de règlement de la relation de travail (CRT), qui fait partie du SPF Sécurité sociale, a conclu début mars que la relation de travail entre un livreur et Deliveroo ne pouvait pas être qualifiée de travail indépendant. Les modalités proposées par Deliveroo correspondent à une relation de travail salarié.

Deliveroo a généré un revenu additionnel de 29 millions d'euros pour le secteur de la restauration en Belgique entre juin 2016 et juin 2017, annonce la société britannique de livraison de repas à vélo dans un communiqué. Elle se base sur une étude d'impact économique réalisée par le bureau de recherche Capital Economics.

Entre 15 et 20 coursiers occupent mercredi soir le siège bruxellois de Deliveroo afin de faire pression sur l'entreprise de livraison de repas à vélo, ont indiqué à Belga des représentants syndicaux. Ils dénoncent le refus de la direction de lever l'ultimatum obligeant tous les coursiers à passer sous statut indépendant d'ici fin janvier. L'obtention par Deliveroo d'un agrément en tant que plateforme numérique ne passe pas non plus.