Tout sur Delhaize

Aussi immuables que la rentrée des classes, les foires des vins ont débuté dans la grande distribution. Le contexte économique est très particulier avec des habitudes de consommation totalement différentes et des vignerons avides de vendre. Il y a donc de bonnes affaires à faire. Voilà une sélection resserrée ainsi que quelques pépites découvertes cet été.

Oubliez les scénarios de reprise économique en V, en W ou en forme de racine carrée inversée, voici la reprise en K: celle des gagnants et des perdants du virus, qui aggrave les inégalités et accélère le changement.

Anesthésiées par le coronavirus, les grandes marques se sont faites discrètes durant le confinement, avant de revenir progressivement aux affaires. Si les investissements publicitaires semblent repartir à la hausse, les annonceurs n'en demeurent pas moins prudents dans leur discours, avec des campagnes moins axées sur le produit et davantage empreintes d'humanité. Petit tour d'horizon des tendances de la rentrée.

Payer tout son caddie avec des chèques-repas ne sera bientôt plus possible. Certains supermarchés ne faisaient jusqu'ici pas la différence entre les denrées et les produits non-alimentaires. Le groupe Colruyt annonce que tous ses supermarchés (Colruyt, Okay, Spar et Bio-Planet) distingueront bien les deux types à partir du 1er septembre.

Un an après son lancement officiel, la start-up bruxelloise de livraison de marchandises à vélo, Urbike, a transporté 170 tonnes de marchandises aux quatre coins de la ville. Ses coursiers - une vingtaine - ont parcouru 50.000 km pour les acheminer, ont indiqué mardi les co-fondateurs de cette société qui a déjà attiré la confiance de 260 citoyens coopérateurs.