Tout sur De Tijd

Le rideau menace de tomber définitivement pour le Salon de l'Auto. Le quotidien flamand De Tijd révèle mercredi que le groupe importateur D'Ieteren ne participera plus à l'évènement. Le groupe Stellantis (fusion de Peugeot, Fiat, Opel et Citroën) devra prendre une décision qui sera cruciale pour l'avenir du salon, écrit De Tijd.

L'objectif d'Atrias, qui devait démarrer le 1er septembre, est de faciliter l'échange d'informations entre les gestionnaires de réseau comme Ores et Resa, les fournisseurs d'énergie comme Electrabel ou Luminus et les régulateurs régionaux comme la Cwape ou Brugel. Attendu le 1er septembre, le lancement est reporté à novembre selon L'Echo.

Les groupes DPG Media et Rossel unissent leurs forces pour acquérir RTL Belgique, rapporte De Tijd mardi. Un accord serait dans la dernière ligne droite, selon le quotidien. DPG Media oeuvrerait aussi en parallèle à une reprise de RTL Nederland.

Le fabricant de couches et de serviettes hygiéniques Ontex veut économiser 120 millions d'euros d'ici à 2023, écrit De Tijd lundi. L'information a été confirmée par la porte-parole d'Ontex Caroline De Wolf. L'une des mesures d'économie consiste à déplacer deux lignes de l'usine d'Eeklo (Flandre-Orientale) vers l'Espagne et la République tchèque.

Les brasseurs belges sont confrontés à une pénurie européenne de bouteilles de bière. La demande a grimpé durant la crise du coronavirus, car les brasseurs se sont détournés des fûts écoulés dans l'Horeca au profit des bouteilles vendues dans les supermarchés. Mais les stocks étaient déjà limités auparavant, rapporte De Tijd vendredi.

Au cours des trois premiers mois de cette année, le registre des comptes bancaires a été consulté 35.879 fois, un chiffre en forte augmentation. Et ce ne sont pas les autorités fiscales mais bien les notaires qui consultent désormais le plus cette base de données, écrit De Tijd vendredi.

Le parquet de Flandre orientale souhaite renvoyer quatorze personnes et sociétés devant le tribunal correctionnel dans l'affaire Optima, ressort-il de ses réquisitions de 225 pages, qu'a pu consulter De Tijd.

Le CEO de bpost Jean-Paul Van Avermaet a été licencié, rapportent De Tijd et De Standaard dimanche soir, une information confirmée par la société en cours de soirée. Le président du conseil d'administration François Cornelis reprend désormais la gestion quotidienne de bpost pour le moment.