Tout sur De Tijd

Bonus maximal pour la CEO de la SNCB malgré les retards

Malgré une ponctualité en berne et un taux de satisfaction des clients assez faible, la CEO de la SNCB a reçu l'an dernier, pour l'année 2017, un bonus de 63.746 euros, écrit vendredi De Tijd sur la base du rapport annuel de l'entreprise ferroviaire. Avec ce bonus, les revenus de Sophie Dutordoir ont dépassé de peu les 300.000 euros.

Le système "cash for car" n'attire pas les foules

Le système "cash for car", qui permet aux Belges d'échanger leur voiture de société contre un montant net mensuel pouvant s'élever jusqu'à 700 euros, ne fait pas recette, rapportent jeudi L'Echo et De Tijd.

Un contentieux fiscal d'AB Inbev de plusieurs millions d'euros en justice

L'Inspection spéciale des impôts (ISI) a soumis au tribunal de première instance de Bruxelles un accord fiscal (ruling) que le brasseur belgo-brésilien AB InBev avait conclu en Belgique en 2012 et qui lui a permis de ne payer que 11,2 millions d'euros d'impôts sur un bénéfice total de 287 millions, rapportent mercredi De Tijd et L'Echo.

Une "super arme" contre les carrousels TVA pensée en Belgique

Au second semestre de cette année, tous les États membres auront accès à une "super arme" pour débusquer les carrousels TVA, indique dans L'Echo mercredi Yannic Hulot, spécialiste du sujet à l'Inspection spéciale des impôts, qui a contribué à développer l'outil.

Les indépendants belges ont la palme du temps de travail en Europe

De tous les indépendants en Europe, ce sont les Belges qui travaillent le plus, d'après les chiffres de l'Office statistique de l'Union européenne Eurostat relayés vendredi par L'Echo et De Tijd. Les travailleurs indépendants sont à l'oeuvre 53 heures par semaine en Belgique, alors que la moyenne européenne se situe à 47 heures.

La Banque nationale mène une enquête pour blanchiment chez Degroof Petercam

Un audit réalisé par l'autorité de contrôle du secteur financier a révélé de nombreuses irrégularités en matière d'application des règles anti-blanchiment d'argent au sein de la banque Degroof Petercam, rapportent L'Écho et De Tijd mercredi. Le dossier de blanchiment est également évoqué par De Standaard.

Argenta lance une offre sur l'assureur Fidea

Le groupe de bancassurance anversois Argenta a lancé une offre sur l'assureur Fidea, écrivent mercredi De Tijd et L'Echo. Pour racheter Fidea, le repreneur pourrait devoir débourser 400 millions d'euros.

Decathlon Belgique doit abandonner son rêve néerlandais

Le centre de distribution de la chaîne d'articles de sport Decathlon, à Willebroek, arrêtera en 2020 d'approvisionner les magasins néerlandais de l'enseigne française. Il n'a pas été en mesure de mettre en place le travail de nuit, écrit mercredi De Tijd.

L'action Galapagos bondit de 15% après la publication de résultats favorables

Après avoir ouvert en hausse de 13%, l'action de Galapagos bondissait de 15% vendredi midi sur Euronext Bruxelles, dopée par le fait que la société américaine Gilead, son partenaire de recherches, a atteint les objectifs qu'elles s'étaient fixés dans une étude importante menée auprès de patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde.

Les plans bonus des entreprises ont gonflé de 40% en quatre ans

L'an dernier, les entreprises ont versé à leur personnel des bonus liés à leurs résultats à hauteur de 725 millions d'euros. Ce montant est supérieur de 10% aux primes collectives payées en 2017. Mais, par rapport à 2014, l'augmentation s'élève à pas moins de 40%, selon des chiffres du ministre du Travail et de l'Économie Kris Peeters (CD&V) relayés mercredi par L'Echo et De Tijd.

Mediafin clôture 2018 sur de nouveaux records

Mediafin, l'éditeur des journaux L'Echo et De Tijd, a vu croître son chiffre d'affaires de 10% l'année dernière, à 64 millions d'euros, avec un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (ebitda) record de 14 millions d'euros, indique le groupe jeudi dans un communiqué.

Cent sexagénaires seront payés pour rester à la maison

Cent travailleurs de plus de 60 ans vont avoir la possibilité de rester chez eux tout en bénéficiant d'une partie de leur salaire, rapportent vendredi L'Echo et De Tijd. La banque, qui compte 850 travailleurs en Belgique, va ainsi à l'encontre de la volonté du gouvernement fédéral.