Tout sur De Lijn

La suppression des activités impliquant des bus et autocars en raison de la crise du coronavirus entraînera déjà une perte de 136 millions d'euros pour le secteur d'ici à la fin mai, indique vendredi la fédération FBAA. "L'avenir du transport collectif privé est en danger", s'inquiète-t-elle.

Malgré la grève chez De Lijn, la compagnie de transports publics en Flandre, la plupart des lignes sont desservies, indique lundi une porte-parole. Les villes sont un peu plus durement touchées par l'action de protestation mais la fréquence des passages reste élevée.

La circulation est à nouveau normale sur le réseau de la société flamande de transport en commun De Lijn vendredi, a assuré un porte-parole de l'entreprise. Le trafic était perturbé depuis une dizaine de jours par un mouvement de grève entamé dans le Brabant flamand.

Des navettes électriques et sans chauffeur circulent depuis peu dans des conditions encore contrôlées mais réelles à Bruxelles, en Wallonie et en Flandre. Compactes et silencieuses, elles véhiculent la promesse d'une mobilité plus fluide et plus durable d'ici quelques années. Mais la technologie, encore perfectible, va devoir gagner l'adhésion du public.

ING Belgique restera l'organe financier du gouvernement flamand jusque début 2024, a-t-il annoncé jeudi. La banque s'occupera donc des transactions des ministères flamands et de dizaines d'agences telles que De Lijn, Sport Vlaanderen, la VRT et le VDAB.

La circulation des bus De Lijn est fortement perturbée dans la région de Dilbeek ce mardi en raison d'une grève spontanée depuis les dépôts de Dilbeek et Meerbeke, indique la société de transport public.

A peine lancé, le Mobiscore oppose déjà la campagne à la ville et inquiète tous les propriétaires par sa transformation éventuelle en base de calcul pour le précompte immobilier.

Un bus électrique et autoroulant a parcouru ses premiers mètres lundi à l'aéroport national de Zaventem. Le véhicule devrait être en mesure d'emmener des passagers jusqu'à l'aéroport à partir de la mi-2021, selon De Lijn et l'exploitant de l'aéroport, qui se partagent les coûts du projet. La navette sera alors le premier véhicule autonome de Belgique à être mêlé à la circulation.

De Lijn va proposer vendredi à la Région bruxelloise de déplacer les abribus de la gare du Nord à la place du Nord. Ce sera l'une des mesures avancées par la société flamande de transports publics à la suite de la concertation avec les syndicats sur les nuisances autour des arrêts actuels.