Tout sur Davy Kestens

C'est peu de le dire : l'univers bancaire subit les assauts des néo-banques, des fintechs et d'une multitude de start-up de la tech qui souhaitent chambouler les codes du secteur. Et les firmes bancaires traditionnelles ont, depuis pas mal de temps déjà, entamé leur mue numérique. Ce qui n'empêche pas les acteurs de la tech de vouloir prendre leur place sur ce terrain de jeu. Parfois en s'associant. C'est le cas de la start-up belge Cake et d'Aion, active depuis février sur le marché belge.

Le syndicat allemand IG Metall appelle lundi dans la presse à rétablir en Allemagne un dispositif de chômage partiel de crise, qui avait été levé au printemps dernier, pour faire face aux difficultés rencontrées par de nombreuses entreprises.