Tout sur David Madden

Les marchés européens et américains ont fini en fanfare vendredi, au terme d'une semaine en dents de scie, dopés par les annonces de redémarrage partiel de l'économie dans plusieurs régions du monde et un essai sur un potentiel traitement du Covid-19.

Entre l'impasse à Washington sur un plan de relance et la cascade d'avertissements sur résultats, les marchés boursiers avaient débuté du mauvais pied, mais les annonces de la Fed ont permis de réduire les pertes en Europe et Wall Street s'apprêtait à ouvrir en hausse.

Un vent de panique a gagné les places boursières mondiales jeudi, après un mercredi noir à Wall Street causé, selon le président américain Donald Trump, par la politique de relèvement des taux menée par la banque centrale américaine (Fed).

La compagnie aérienne British Airways était contrainte de faire amende honorable au lendemain de la révélation d'un vol massif de données financières qui entache sa réputation et pénalise ses clients qu'elle a promis d'indemniser.