Tout sur D'Ieteren

D'Ieteren va vendre des voitures en ligne dès janvier

D'Ieteren Auto va vendre des voitures Volkswagen en ligne dès janvier prochain, déclare vendredi le patron Denis Gorteman dans les pages de L'Echo et De Tijd. Une étape importante pour la société comme pour l'ensemble du marché belge.

" Le secteur automobile s'est bien préparé "

Quel est l'impact pour les distributeurs de l'essor de la voiture électrique ? Les représentants des marques ont-ils besoin de nouveaux équipements ? Leurs mécaniciens sont-ils formés aux nouvelles technologies ? Quels seront leurs futurs modèles économiques ? À ces questions, Luc De Moor d'Educam et Jochen Cloetens d'Audi ont apporté des réponses éclairantes.

Belron (D'Ieteren) s'attaque à l'Océanie

Belron, filiale de D'Ieteren, a conclu un accord en vue d'acquérir les actifs et les opérations du groupe Laser qui fournit des services de plomberie et d'électricité aux propriétaires de logements en Australie et en Nouvelle-Zélande, a annoncé la société jeudi.

D'Ieteren réduit de moitié ses prévisions de croissance

Le groupe automobile D'Ieteren a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour l'année en cours. L'importateur belge de Volkswagen table désormais sur une progression de son bénéfice avant impôts de 5% environ contre une croissance à deux chiffres envisagée jusqu'ici.

Des investisseurs américains envisagent une participation dans Carglass

La société d'investissement internationale privée Clayton, Dubilier & Rice a entamé des négociations exclusives avec D'Ieteren, afin d'acquérir une participation de 40% dans le groupe Belron, a annoncé D'Ieteren dans un communiqué. Belron, la maison mère de Carglass, est la division du vitrage automobile de D'Ieteren.

D'Ieteren tente lui aussi le "car sharing"

L'importateur des marques du groupe Volkswagen cherche à développer des services de mobilité. Le premier, baptisé Poppy, va être lancé début 2018 à Anvers avec des voitures électriques et CNG (gaz naturel). Un service qui devrait ensuite débarquer à Bruxelles.

Dieselgate: "100.000 voitures ont bénéficié d'une mise à jour"

Début mars, 100.000 voitures Volswagen, rappelées dans le cadre de l'affaire des logiciels des émissions de CO2 truqués, avaient bénéficé d'une mise à jour de leur logiciel en Belgique, a indiqué l'importateur de la marque allemande, D'Ieteren, en marge de la présentation de ses résultats annuels.

"2016 a été un très bon cru pour D'Ieteren"

"L'année 2016 a été un très bon cru pour D'Ieteren dans les deux métiers de base du groupe que sont D'Ieteren Auto et Belron. Une belle année pour le groupe qui a aussi été caractérisée par l'achat de Moleskine", a indiqué lundi, après clôture de la Bourse, Axel Miller, CEO de D'Ieteren.

Dans les coulisses de la distribution automobile

Malgré l'ascension de l'e-commerce, la vente de voitures reste encore fort traditionnelle en Belgique. Elle est axée surtout sur des concessions, de moins en moins nombreuses et généralement contrôlées par des familles.

Une page se tourne chez D'Ieteren

Roland D'Ieteren remettra son mandat de président du conseil d'administration à l'occasion de l'assemblée générale des actionnaires du groupe D'Ieteren prévue le 1er juin 2017, a annoncé le groupe actif dans l'automobile.

Moleskine, la drôle d'acquisition de D'Ieteren

L'action D'Ieteren a été pénalisée après la surprenante acquisition de Moleskine, la marque de luxe italienne de cahiers de notes. Une synergie avec ses activités actuelles, il n'y en a pas, mais D'Ieteren achète toutefois une belle société florissante.

D'Ieteren veut mettre la main sur la société italienne Moleskine

Le groupe automobile D'Ieteren a annoncé jeudi le rachat de 41% du capital de la société italienne cotée Moleskine, spécialisée dans les carnets de notes et les accessoires de lecture. La société belge entend, en outre, lancer "prochainement" une offre publique de reprise du capital restant.

D'Ieteren voit ses ventes augmenter de 7% au premier semestre

Le groupe D'Ieteren, distributeur des marques Volkswagen en Belgique, a enregistré un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros au premier semestre, en augmentation de 6,9% par rapport aux six premiers mois de 2015, a-t-il annoncé lundi. Un an après l'éclatement du "dieselgate", le CEO Axel Miller est "satisfait" de la première partie de l'année.