Tout sur Cwape

L'objectif d'Atrias, qui devait démarrer le 1er septembre, est de faciliter l'échange d'informations entre les gestionnaires de réseau comme Ores et Resa, les fournisseurs d'énergie comme Electrabel ou Luminus et les régulateurs régionaux comme la Cwape ou Brugel. Attendu le 1er septembre, le lancement est reporté à novembre selon L'Echo.

Forte de 6.000 clients et 65 producteurs en Flandre en moins de deux ans, la plateforme Bolt fait son entrée sur le marché wallon.

Test-Achats, la Cwape (Commission wallonne pour l'énergie) et le médiateur fédéral reçoivent des centaines de plaintes d'anciens clients de Belpower, qui a cessé ses activités de fourniture d'électricité, écrivent jeudi L'Echo et De Tijd. Le principal motif de réclamation des anciens clients est relatif à des notes de crédit non remboursées, après un décompte annuel en faveur du client.

La Cwape, le régulateur wallon, prend ses responsabilités et propose de supprimer les certificats verts et de les remplacer par une prime. Surcoût moyen : 40 euros par ménage et par an.

Ores n'a pas caché sa satisfaction jeudi quant aux conclusions d'une enquête diligentée par le gouvernement wallon au sujet du rachat par les communes des parts d'Electrabel dans le gestionnaire de réseaux de distribution d'électricité et de gaz en Wallonie. Cette enquête a conclu que rien ne permet d'affirmer que la formule choisie pour fixer le prix de rachat des parts était inappropriée, selon le journal L'Echo.

Le gouvernement wallon cessera l'octroi de primes aux panneaux solaires le 30 juin prochain. Une mesure qui n'a pas d'effet rétroactif. Le système de compensation est, lui, maintenu.

Les tarifs de distribution pour l'électricité vont augmenter de 3,5% en moyenne en Wallonie au 1er janvier, ce qui signifie, pour un ménage moyen, une facture plus élevée de 10,89 euros par an, TVA comprise, annonce mardi L'Echo. La Flandre est logée à la même enseigne, Bruxelles se distinguant avec une baisse des factures énergétiques annoncée pour l'an prochain

Le soutien à l'électricité verte en Wallonie a coûté 525 millions d'euros en 2014, ressort-il d'un rapport du régulateur wallon du secteur de l'énergie, la Cwape. Le niveau de soutien est le plus élevé pour la filière solaire, puis pour les filières de la biomasse, de l'éolien, de l'hydraulique et enfin de la cogénération fossile.

Le fournisseur d'électricité Lampiris a introduit un recours en justice contre les régulateurs de l'énergie bruxellois (Brugel), flamand (Vreg) et wallon (CWaPE). L'entreprise vise plus particulièrement la cascade tarifaire, révèle La Libre Belgique jeudi.

Le ministre de l'Economie et des Consommateurs, Johan Vande Lanotte et le Secrétaire d'Etat à l'Energie, Melchior Wathelet, ont donné le coup d'envoi d'une campagne d'information visant à aider les consommateurs à comparer les prix de l'électricité et du gaz.