Tout sur CSC

Les négociations, en cours "depuis un an", pour parvenir à un accord social dans le secteur du travail intérimaire (CP 322) ont été rompues ce jeudi, dénonce la CSC, qui se dit "extrêmement déçue et scandalisée par cette situation". L'échec des négociations a été confirmé par l'organisation patronale Federgon, qui regrette que les syndicats n'aient pas saisi "la main tendue" par les employeurs.

L'accès au régime de chômage avec complément d'entreprise (RCC - l'ancienne prépension) doit être à nouveau assoupli pendant la crise du coronavirus, réclame mercredi le président de la CSC Marc Leemans à la veille de la fête du Rerum Novarum. Le syndicat chrétien préconise également un impôt sur la fortune de 1% sur les patrimoines supérieurs à un million d'euros.

Les syndicats, à l'origine du recours en annulation, sont particulièrement satisfaits de l'arrêt de la Cour constitutionnelle annulant jeudi le système de revenus complémentaires exonérés d'impôt à concurrence de 6.000 euros par an mis en place sous la législature précédente (gouvernement Michel). Mais ils demandent une solution urgente par rapport à la perte de pouvoir d'achat des personnes concernées.

Les syndicats veulent des mesures de protection contre le nouveau coronavirus pour le personnel des magasins ouverts. L'ACV Puls (CSC) veut notamment une fermeture pendant la journée pour permettre le réassort dans de meilleurs conditions. Une réunion se tiendra à 18h avec la fédération des commerces et services Comeos.

Les travailleurs du géant pharmaceutique GSK sont "abasourdis" par l'ampleur du plan de restructuration annoncé mercredi par la direction, a indiqué Michel De Bondt, représentant du syndicat chrétien CSC, alors que des assemblées du personnel sont en cours vendredi. Ils craignent une seconde vague de licenciements dans les prochaines années mais n'ont pas décidé de mener des actions ou d'arrêter le travail.

La réunion entre employeurs et syndicats des soins de santé, qui s'est tenue jusque tard lundi soir, s'est soldée par un échec, annonce mardi la CSC par communiqué. Après douze heures de négociations, "il est apparu clairement que les fédérations patronales restent dans une logique de win-win. Tout ce qu'elles concèdent doit être compensé", note le syndicat chrétien. Aucun accord n'a dès lors pu être dégagé et la CSC envisage de nouvelles actions.

Les aide-ménagères du secteur des titres-services se mobiliseront pour mener des actions le jeudi 28 novembre afin de réclamer une hausse de leurs salaires, annoncent mardi la FGTB et la CSC. Un rassemblement sera notamment prévu en matinée à la gare du Nord à Bruxelles.

Le syndicat chrétien ACV (pendant flamand de la CSC) a rejeté la proposition relative au nouveau mécanisme de planning de Skeyes, a indiqué le secrétaire Kurt Callaerts. Le malaise parmi le personnel du contrôleur aérien reste énorme, selon la source syndicale qui n'exclut pas des actions spontanées.

Les 501 employés de Thomas Cook Retail Belgium ont dû encaisser le coup après l'annonce de la faillite par la direction. "Un silence de mort s'est abattu sur le personnel", a déclaré Patrick Van Holderbeke, du syndicat ACV (pendant flamand de la CSC). La requête en faillite sera déposée lundi soir au tribunal de l'entreprise de Gand.

Les syndicats chrétien et socialiste manifesteront lundi midi (à 13h00) au siège belge de Coca-Cola, situé à Anderlecht. Les représentants des travailleurs dénoncent notamment la lenteur des négociations autour d'un comité d'entreprise européen.