Tout sur croissance

Les prix du pétrole repartaient en hausse marquée jeudi, dopés par une résurgence des craintes quant à l'approvisionnement en or noir après que des livraisons kazakhes par un oléoduc débouchant en Russie ont failli être interrompues.

Les patrons d'entreprise belges font preuve d'optimisme quant à la poursuite de la résilience économique et aux perspectives de croissance des revenus de leur propre organisation, ressort-il de la 25e enquête mondiale des CEO du cabinet de consultance PwC publiée lundi. Cependant, les menaces, les incertitudes et les tensions abondent: la cybersécurité, les risques sanitaires et le changement climatique sont ainsi leurs principales préoccupations.

L'Institut de recherches économiques et sociales (Ires) de l'UCL s'attend à ce que l'économie belge croisse de 1,6% en 2018 et 2019, a-t-il indiqué jeudi dans un communiqué. En janvier, il tablait encore sur une progression de 1,9% pour cette année.

La croissance économique en Belgique sera de 1,5% cette année et en 2019, selon la dernière estimation émise vendredi par la Banque nationale (BNB). C'est une légère révision par rapport à la projection publiée en décembre (1,7%, égale à 2017), en raison d'un plus faible premier trimestre.

Le Produit intérieur brut (PIB) en Grèce a finalement progressé de 0,4% au premier trimestre par rapport au quatrième trimestre 2016, a indiqué vendredi le service grec des statistiques (Elstat), révisant ainsi sa première estimation d'un repli publiée mi-mai.

La croissance économique aux Etats-Unis a été révisée en légère hausse au premier trimestre, un peu moins que ne l'espéraient les analystes, selon la deuxième estimation du département du Commerce publiée vendredi.

La croissance économique a accéléré au premier trimestre en zone euro et le chômage a baissé en mars, selon des chiffres diffusés vendredi qui devraient satisfaire la BCE, contrairement aux données de l'inflation, en rechute en avril.

Twitter a publié mardi des résultats trimestriels qui ne parvenaient pas à apaiser les craintes sur ses perspectives de croissance à Wall Street, où l'action du réseau social était en très net recul.