Tout sur crise

Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale prévoit de continuer à resserrer la politique monétaire. Mais si l'économie américaine se dirige vers un ralentissement, et même une récession, elle ne versera pas dans la crise pour autant.

Le parlement bruxellois a adopté vendredi, à l'unanimité, une proposition d'ordonnance visant à limiter de manière temporaire l'indexation des baux commerciaux. Cette proposition s'inscrit dans le cadre des mesures d'aides aux entreprises affectées par la crise énergétique. Elle a été endossée par des parlementaires de la majorité vu l'urgence, mais c'est bien le contenu de la décision du gouvernement bruxellois qui y figure.

La Chine a dévoilé des mesures pour relancer l'immobilier, un secteur crucial pour sa croissance mais rendu exsangue par un durcissement des règles de financement et par la pandémie, qui ont précipité nombre de promoteurs au bord de la faillite.

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a renoué avec les bénéfices pour son premier trimestre décalé grâce à l'envolée du trafic, affichant un résultat positif de 170 millions d'euros après impôts contre une perte nette de 273 millions un an plus tôt.

La consommation de bière en Belgique a retrouvé des couleurs l'an dernier malgré quelques mois encore marqués par la crise du coronavirus. Dans l'ensemble, 6,45 millions d'hectolitres ont été bus en 2021, une hausse de 12,2% par rapport à 2020. En 2019, la barre des 7 millions d'hectolitres avait été franchie, mais la consommation de bière dans notre pays régresse légèrement depuis une vingtaine d'années.

L'argent qui coule à flots aujourd'hui comme par magie est partiellement une illusion. Lorsque le prestidigitateur aura quitté la scène, la réalité brutale réapparaîtra et il nous faudra bien rembourser les dettes qui ont été créées pour soutenir l'économie. Mais qui payera? Le contribuable, les entreprises, les hauts patrimoines, les classes moyennes?

Pour la majorité des compagnies de taxis, des taxis urbains aux nombreux opérateurs de transport de personnes autour des aéroports et pour le compte d'entreprises, les nouvelles mesures anti-Covid signifient une fois de plus la cessation quasiment complète de leurs activités. Des mesures d'aide similaires à celles accordées au secteur de l'Horeca sont nécessaires pour éviter une vague de licenciements massifs.

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair est tombée en territoire négatif au premier semestre de son exercice décalé achevé fin septembre, à cause de l'effondrement du trafic aérien, conséquence de la pandémie de Covid-19.

Explosion sociale? Le gouvernement sera-t-il forcé de libérer l'économie? Avec une inflation désormais projetée à 1.000.000% d'ici à fin décembre par le FMI, tous les scénarios sont possibles dans ce pays où les conditions de vie se détériorent rapidement.