Tout sur Criminalité, droit et justice

La révélation par l'ASBL Charta21 de la gigantesque faille de sécurité de BRUVAX, mais surtout les réactions surréalistes des autorités bruxelloises ont démontré une fois de plus le mépris de nos gouvernements pour le respect des données personnelles et médicales des citoyens.

Les cyberattaques se multiplient. Une des dernières en date concerne le groupe de construction Besix, dont les serveurs localisés au Benelux ont été touchés, a révélé "L'Echo". Comment intégrer ce nouveau risque dans votre entreprise? Fanny Coton, avocate spécialisée en protection des données, apporte son éclairage.

Les pirates informatiques utilisent une faille dans Microsoft Exchange pour s'introduire dans le système de messagerie des entreprises et y laisser des logiciels malveillants afin d'avoir accès aux systèmes de l'entreprise à long terme. Au moins 650 entreprises vulnérables ont déjà été détectées, dont des administrations communales et provinciales et des forces de police.

La justice belge n'a pas encore tranché. Avec des suspects en détention préventive depuis leur arrestation fin juin, l'enquête se poursuit. Il s'avère néanmoins essentiel de démonter les rouages de cet apparent piège financier aux centaines de milliers de victimes potentielles à travers le monde.

Depuis quelques années, une justice plus pacificatrice se dessine. Elle favorise la communication et le règlement à l'amiable. Le but étant notamment de désengorger les tribunaux mais pas que. Explications.

Les avocats font abondamment usage de la possibilité de déposer électroniquement des pièces, le nombre d'actes notariés signés par vidéoconférence explose, la signature électronique des jugements progresse... Le Covid-19 pourrait réussir là où tous les ministres de la Justice se sont cassé les dents: à numériser enfin le monde du droit.

Le Centre pour la cybersécurité Belgique (CCB) a lancé un guide de référence en ligne pour les entreprises et organisations. Deux tiers d'entre elles ont en effet été victimes de cybercriminalité en 2016 et, pour 9% de celles victimes d'escroquerie et de chantage sur internet, les dommages se sont chiffrés jusqu'à 10.000 euros.

Le géant du luxe italien Gucci, fer de lance du groupe français Kering, a confirmé lundi des perquisitions menées la semaine dernière dans ses bureaux en Italie où la justice enquête sur des soupçons d'évasion fiscale.

Le parquet de Paris a requis un non-lieu à l'issue de l'enquête sur les plaintes pour "faux et usage de faux" et "escroquerie au jugement" déposées par Jérôme Kerviel contre la Société générale, qu'il accusait d'avoir manipulé la justice, a-t-on appris mardi de sources concordantes.