Tout sur Creg Scan

Cinq cents euros par an. Telle est l'économie que pourrait réaliser plus d'un million de ménages sur sa facture d'énergie, selon les calculs de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg). Celle-ci déplore mardi que les importantes baisses de prix observées en 2020 tant pour l'électricité que pour le gaz n'aient pas profité à tous les ménages, lesquels éprouvent des difficultés à dénicher l'offre la plus intéressante en raison de la complexité du marché de l'énergie.

On compte en Belgique plus de 500.000 contrats de fourniture d'énergie dits "dormants", des contrats particulièrement désavantageux pour le consommateur particulier, constate la Creg dans son monitoring annuel des prix du marché de l'électricité et du gaz.

Un très grand nombre de ménages et d'entreprises belges dépensent chaque année des centaines d'euros de trop pour leur facture d'énergie, selon une nouvelle analyse de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg) publiée jeudi. Le consommateur n'opte pas toujours pour la formule la moins chère et reste parfois lié à des "contrats dormants", plus onéreux. Le régulateur a donc amélioré son outil de comparaison, qui couvre désormais près de 100% des contrats.