Tout sur crédits toxiques

Le groupe Dexia sera scindé en une entité belge et une entité française. Les crédits toxiques se retrouveraient dans une "bad bank", pour laquelle les gouvernements belge et français se porteraient garants.