Tout sur Credendo

De plus en plus de nouveaux défis pour les exportateurs

Le commerce mondial est arrivé à un tournant et l'incertitude va croissant. Et pourtant, huit entreprises belges sur dix restent positives vis-à-vis du climat économique général. Si l'incertitude devient la nouvelle norme, comment mener des affaires à l'étranger ?

CNH Industrial : le succès de l'exportation repose en partie sur les formules de financement

Exporter en dehors de l'Union européenne vers des destinations lointaines requiert un savoir-faire spécifique. Outre les obligations juridiques et administratives, la prise de risques et les divergences culturelles ne sont pas à négliger. CNH Industrial collabore depuis 15 ans avec Credendo, qui propose des solutions financières, de l'information et du conseil aux entreprises exportatrices.

La Chine, Trump, le Brexit... Comment investir en période d'incertitude ?

Le commerce international connaît une période de défis. Le président des États-Unis, Donald Trump, défie la Chine avec des sanctions commerciales et son protectionnisme et l'Europe attend anxieusement le résultat du Brexit. Le Credendo Trade Forum s'est penché sur la question de savoir quelles conséquences cela aura sur nos exportations.

VIDEO: Comment gérer les risques d'exportation vers les marchés plus lointains?

Mithra Pharmaceuticals, une société biotech liégeoise spécialisée dans la santé féminine exporte vers une trentaine de pays. D'abord dans l'Union Européenne, ensuite vers le Brésil, le Japon, la Corée du Sud.... et sont actuellement en négociation avec des partenaires aux Etats-Unis. Quels sont les risques liés à l'exportation et la digitalisation?

VIDEO: Quels sont les risques liés à l'exportation?

CNH Industrial de Zedelgem construit des moissonneuses-batteuses pour le marché européen, l'Ukraine, l'Ouzbékistan, le Kazakhstan et le Turkménistan. Mais l'exportation de ces machines engendre aussi des risques. Grâce à l'aide de Credendo, ils ont pu pénétrer des nouveaux marchés, ce qui leur procure un avantage sur la concurrence.

VIDEO: Comment les entreprises d'exportation se préparent-elles au Brexit?

Sioen Industries est leader mondial en matière de production de toiles enduites (par exemple pour des bâches de camion) et leader européen en matière de production de vêtements de protection haut de gamme. Ils exportent surtout vers nos pays voisins, mais ont également des clients dans le monde entier. Comment se prépare-t-elle au Brexit et aux mesures protectionnistes?

" La numérisation est un moteur de croissance pour nos exportations "

Les entreprises belges font partie du top mondial dans de nombreux secteurs et sont souvent pionnières en matière d'innovation et de numérisation. Dans une petite économie européenne comme la Belgique, ces entreprises en croissance dépendent de l'exportation. La société Newtec de Sint-Niklaas est l'une de ces entreprises leaders au niveau mondial qui affiche une croissance rapide grâce aux exportations, tout en restant vigilante par rapport aux risques encourus.

" La numérisation de l'industrie manufacturière est notre coeur de métier "

Le constructeur de machines LVD connaît un succès international considérable. Il collabore avec des instituts de recherche internationaux et est un précurseur absolu dans la transition de l'industrie manufacturière vers l'Industrie 4.0. Cette multinationale réalise près de 50% de son chiffre d'affaires grâce à ses exportations lointaines et reste dès lors très vigilante par rapport aux risques encourus.

La blockchain changera-t-elle la donne pour les entreprises exportatrices ?

Les entreprises qui souhaitent exporter sont encore souvent confrontées à trop de formalités administratives, mais des améliorations sont en vue. L'innovation numérique, par exemple, via des applications de blockchain, peut rendre la pratique du commerce international plus rapide et plus efficace. Credendo, qui est essentiellement active dans le domaine de l'assurance-crédit, suit ces évolutions de très près.

" L'ordre économique mondial est remis en question "

Ces derniers mois, la foi dans un libre-échange mondialisé s'est vue fragilisée suite aux choix protectionnistes du président américain Donald Trump. Dans un même temps, les tensions se durcissent au Moyen-Orient. Qu'est-ce que cela implique pour les exportations belges ? Où trouver des marchés en croissance ? Nous avons posé ces questions aux experts de Credendo, qui fournit des solutions financières, des informations et des conseils aux entreprises exportatrices.

" Le déploiement géographique est la meilleure stratégie "

Les chiffres record de 2017 en attestent : les exportations belges ont le vent en poupe. La majorité des exportations belges restent toutefois cantonnées dans les limites de l'Union européenne, alors que la croissance la plus forte est aujourd'hui à trouver dans d'autres parties du monde. L'entreprise familiale Vyncke de Harelbeke, qui construit des installations industrielles de production d'énergie, est aujourd'hui devenue une multinationale. Elle mise résolument sur l'expansion internationale.

" Un scénario de croissance pour l'Afrique "

Malgré la pression que les tensions croissantes et le protectionnisme exercent sur le commerce mondial, les experts perçoivent toutefois du potentiel dans plusieurs économies émergentes. Ainsi, on attend beaucoup de l'Afrique, qui connaît une forte croissance démographique. L'entreprise belge Unibra qui construit et exploite des brasseries en Afrique, croit également en ce potentiel.

DEME compte sur l'assureur-crédit Credendo

Si DEME a démarré comme société de dragage, son portefeuille d'activités couvre aujourd'hui l'assèchement et la récupération de terres, la gestion de l'eau, les services pour l'industrie de l'énergie offshore, etc. Au cours de son développement, en termes d'activités et de territoires, la société compte sur Credendo pour son assurance-crédit. Son CEO, Alain Bernard, nous l'explique.

Préparer efficacement les exportations et en évaluer les risques

L'exportation vers des destinations lointaines nécessite beaucoup de préparation. Ainsi, par exemple, il est recommandé de se familiariser avec les pratiques économiques, financières et culturelles locales. Mais en dépit de la meilleure préparation, les risques commerciaux et géopolitiques demeurent.

De nombreuses parties du monde ploient sous une dette élevée

Les sociétés courent des risques lorsqu'elles exportent vers des pays ayant un taux d'endettement élevé dans le chef de leur gouvernement ou de leurs entreprises. Au Moyen-Orient et en Afrique subsaharienne, par exemple, la dette publique augmente d'année en année. En Chine, par contre, c'est la dette des entreprises qui est très élevée.

Petersime à la conquête de l'Amérique latine

Petersime produit, livre et installe des couveuses. La société remporte de beaux succès en Amérique latine grâce à un puissant argument de vente : le crédit fournisseur qu'elle peut offrir à ses clients, en collaboration avec Credendo. Francis De Bruyne, Trade Finance & Credit Manager chez Petersime, nous l'explique.