Tout sur Cowboy

La start-up bruxelloise de vélos électriques vient de lever pas loin de 20 millions d'euros pour soutenir sa croissance. Et elle attire les investisseurs de Ferrari et d'autres grands noms. Une prouesse, alors que le contexte économique est loin d'être simple.

Exit la pause casanière. Cet été, l'" homo post-Covidus " cherche un regain d'énergie, du mouvement et la liberté à tout prix. Et si le salut venait aussi de l'innovation ? Voici le meilleur de la high-tech pour un été " déconfiné ".

Au sortir de la crise sanitaire, le vélo s'impose comme le moyen de transport ultime, permettant de soulager les transports en commun, de respecter les gestes barrière, de renforcer le système immunitaire et de désengorger les villes. Et si la high tech vous donnait un coup de pouce pour se remettre en selle ?

Après avoir levé 10 millions d'euros pour préparer le lancement de ses ventes à l'international, la start-up Cowboy confirme la commercialisation de son vélo électrique en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, dès aujourd'hui. Comment s'y prend-elle pour attaquer 3 marchés de front ?

EXCLUSIF - Après une vente réussie de sa start-up Sunrise aux Etats-Unis et un passage de trois ans chez l'acquéreur Microsoft, Jeremy Le Van est de retour en Belgique. Il met son expérience au service de la scale-up bruxelloise Cowboy en tant que "VP of product". L'occasion d'une interview sur son parcours et ses nouveaux défis.

Connu pour avoir créé puis vendu sa start-up Sunrise pour 100 millions à Microsoft, Jeremy Le Van crée la surprise en rejoignant les fondateurs de la start-up bruxelloise Cowboy dans leur aventure du vélo électrique connecté. Il vient d'y être engagé comme "Product VP".

Levées de fonds records, hyper-croissance et international n'effraient pas Adrien Roose. Le CEO de la start-up Cowboy a vécu ces expériences entrepreneuriales au travers de la firme Take Eat Easy qu'il avait cofondée. Moins d'un an après son démarrage commercial, Cowboy prend déjà le chemin de l'international, forte d'une récente levée de fonds à 10 millions d'euros.