Tout sur Covid-19

"Ces dernières semaines, le nombre de contaminations liées au Covid en Belgique a augmenté dans une telle mesure que l'on peut parler d'une quatrième vague." Dans une déclaration commune, le Groupe des 10, qui réunit employeurs et syndicats, appelle, tous les employeurs, travailleurs salariés et indépendants à télétravailler dans la mesure du possible.

Le Groupe des 10, qui réunit employeurs et syndicats, appelle, jeudi, dans une déclaration commune, tous les employeurs, travailleurs salariés et indépendants à télétravailler dans la mesure du possible.

Le gouvernement a dépensé l'an dernier 20 millions d'euros pour des tests de dépistage du Covid-19 qui n'ont en réalité jamais été effectués, rapportent lundi Het Laatste Nieuws et De Morgen. Les laboratoires concernés sont liés à d'éminents experts. Le ministre de la Santé publique Vandenbroucke (Vooruit) compte intervenir.

Près de 3.000 entrepreneurs wallons ont signé, en moins de 24 heures, une lettre ouverte adressée au Comité de concertation qui se déroule ce mercredi. Ils demandent qu'on leur fasse "enfin" confiance pour aller vers "une approche positive plutôt que coercitive, transversale plutôt que sectorielle".

Les bourgmestres des communes côtières espèrent voir le secteur de l'horeca rouvrir pour les vacances de printemps (vacances de Pâques). Cette réouverture était au menu d'une réunion de concertation entre ces mayeurs mercredi. La réouverture des terrasses et bars de plage a aussi été abordée. Les bourgmestres voulaient dégager une position commune à présenter au gouvernement, a fait savoir jeudi le bourgmestre de Bruges, Dirk De fauw (CD&V).

Top départ pour les coiffeurs qui pourront rouvrir ce samedi 13 février, après trois mois et demi de fermeture. Pour le secteur, si le soulagement prédomine, l'heure n'est pas pour autant à la fête. "On craint que la reprise ne soit qu'un feu de paille", nous dit Patrick Dumont, vice-président de la Fédération des coiffeurs de Belgique (Febelhair). Entretien.

Les personnes qui éprouvent des difficultés financières en raison de la crise liée à la pandémie de Covid-19 pourront demander un report du remboursement de leur crédit hypothécaire jusqu'au 31 mars de l'année prochaine. Le gouvernement fédéral a approuvé cette prolongation lors d'un kern mardi, confirme la porte-parole du ministre des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V). Cette disposition devait expirer à la fin de cette année.