Tout sur Côte

Dans le contexte actuel de la crise du coronavirus, le télétravail est devenu une nouvelle "normalité". L'avantage du travail à distance est de ne pas être dépendant de son lieu de travail. Dès lors, certaines personnes en profitent pour télétravailler d'un gîte loué dans les Ardennes ou à la Côte. Catherine Mairy, Legal Expert chez Partena Professional, répond à toutes les questions sur ce sujet.

Les bourgmestres des communes côtières espèrent voir le secteur de l'horeca rouvrir pour les vacances de printemps (vacances de Pâques). Cette réouverture était au menu d'une réunion de concertation entre ces mayeurs mercredi. La réouverture des terrasses et bars de plage a aussi été abordée. Les bourgmestres voulaient dégager une position commune à présenter au gouvernement, a fait savoir jeudi le bourgmestre de Bruges, Dirk De fauw (CD&V).

L'horeca a déjà un oeil sur 2021. Le plus grand risque à éviter pour le secteur est la troisième vague de coronavirus. Inutile donc de forcer les choses en voulant rouvrir avant la fin de l'année, selon la fédération bruxelloise du secteur.

Le marché immobilier à la Côte belge s'est redressé plus rapidement que le reste du pays après le creux provoqué par la première vague de la pandémie. De janvier à octobre, le nombre de transactions à la Côte a augmenté de 4,4% par rapport à la même période de 2019, selon les derniers chiffres publiés vendredi par les notaires. Pour l'ensemble de la Belgique, le nombre de transactions immobilières est en baisse de 5,8% sur la période.

Les livrets d'épargne, l'immobilier, la Bourse, l'or ou encore les bitcoins rapportent-ils encore ? Que faire pour rentabiliser au mieux ses économies par les temps qui courent ? Le journaliste de Knack Ewald Pironet et le journaliste de la VRT Michaël Van Droogenbroeck font le point six mois après le confinement dans leur ouvrage "Investir dans la seconde partie de votre vie". En voici les grandes lignes.

Les transactions immobilières ont baissé de 3,5% à la Côte au premier semestre, rapporte jeudi le Baromètre des notaires. Pour la première fois depuis 2014, le prix d'un appartement sur la Côte a également légèrement diminué. Les appartements situés sur la digue restent en moyenne 25% plus chers.