Tout sur coronavirus

Les livrets d'épargne, l'immobilier, la Bourse, l'or ou encore les bitcoins rapportent-ils encore ? Que faire pour rentabiliser au mieux ses économies par les temps qui courent ? Le journaliste de Knack Ewald Pironet et le journaliste de la VRT Michaël Van Droogenbroeck font le point six mois après le confinement dans leur ouvrage "Investir dans la seconde partie de votre vie". En voici les grandes lignes.

La technologie du sexe est plus populaire que jamais en raison de la crise sanitaire, selon une étude de Juniper Research. D'après les chercheurs, plus de 36 millions d'appareils connectés de cette catégorie auront été vendus d'ici la fin de l'année, contre 19 millions l'an dernier.

Les négociations autour de la reprise des magasins britanniques du Pain Quotidien, actuellement en réorganisation judiciaire, n'ont pas abouti, relatent L'Echo et De Tijd samedi. Pour éviter que la marque n'y disparaisse, les investisseurs M80 et Cobepa ont décidé de reprendre eux-mêmes une partie de ces magasins, soit treize à seize points de vente sur un total de 26.

Ayant déjà engagé d'importants investissements, plusieurs chaînes spécialisées continuent très logiquement de dérouler leurs plans d'ouvertures. Mais ouvrir en cette période ne se fait pas sans peine. Travaux retardés, fermeture temporaire du rayon "vrac", absence de marketing, etc. Pas de quoi arrêter des enseignes portées par la croissance fulgurante de leur secteur.

Le comité du gouvernement allemand chargé de préparer un plan de sauvetage financier pour le groupe aéronautique Lufthansa, maison-mère de Brussels Airlines et qui a été gravement touchée par la nouvelle pandémie de coronavirus, se réunit ce vendredi, a appris l'agence de presse DPA.

La Première ministre Sophie Wilmès a annoncé les différentes séquences du plan de déconfinement progressif, à l'issue de la réunion du Conseil National de Sécurité (CNS).

Alors que le Conseil national de Sécurité (CNS) se penche sur les premiers pas du déconfinement, sept entreprises sur dix se disent "dans les starting-blocks" pour reprendre leur activité à plus de 50% du niveau d'avant crise. Un tiers disent même pouvoir reprendre leur activité quasiment au même niveau que précédemment.