Tout sur Cooreman-De Clercq

La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) se félicite vendredi des nouvelles mesures de soutien décidées par le gouvernement fédéral, lesquelles "apporteront un ballon d'oxygène aux entreprises" durant la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus. "Mais pour éviter des faillites à long terme, des mesures structurelles renforçant la solvabilité des entreprises sont également plus que jamais nécessaires", souligne l'organisation patronale.

Le Premier ministre Michel a lu sa déclaration gouvernementale devant le parlement. L'accord sur le budget contient des bons points, mais les entrepreneurs, les actionnaires et les investisseurs restent avec un sentiment d'amertume. Si même ce gouvernement de centre droit cible le capital à risque, ce n'est pas un bon présage pour l'avenir.

Peu enclin à adopter une nouvelle taxe sur la spéculation exigée par le CD&V, l'Open Vld a sorti de la naphtaline la loi Cooreman-De Clercq. Ce n'est pas la première fois qu'est tenté un "remake" de ce régime fiscal instauré en 1982 pour attirer l'épargne des Belges vers la Bourse.