Tout sur contrôle

La Belgique est le pays de l'OCDE qui compte le moins de contrôleurs des grandes entreprises et des multinationales, a conclu le député Peter Vanvelthoven (sp.a) à l'examen du dernier rapport de l'Organisation pour la Coopération et le Développement Économique. Selon lui, le fisc belge se concentre d'abord sur les salariés et les petites entreprises.

Les chefs d'entreprise feront l'objet d'une attention particulière du fisc cette année. Ils appartiennent aux neuf autres groupes de contribuables qui font partie d'une liste des priorités des Finances en 2015, indiquent mardi L'Echo et De Tijd.

Les actionnaires familiaux de Duvel veulent le contrôle total de l'entreprise. Les trois frères Moortagt et leur cousine Veerle Baert lancent une OPA sur le solde des actions qu'ils ne possèdent pas encore au prix historique de 95 euros. L'opération est anticipée car le titre a fait ces derniers jours l'objet de spéculations.

Il y a trop peu de contrôles sur les fraudes et abus commis au sein du fisc. Selon un audit de la Cour des Comptes, le SPF Finances ne fait pas assez d'efforts afin de prévenir les faux pas de ses près de 25.000 membres du personnel, écrit le quotidien De Tijd. Des fonctionnaires peuvent de ce fait facilement se liguer avec des contribuables ou privilégier leurs propres intérêts.

Le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Hendrik Bogaert (CD&V), préconise de réaliser quatre contrôles budgétaires par an plutôt que deux pour faire face à une conjoncture qui se dégrade de plus en plus.