Tout sur Construction et immobilier

L'accès à la propriété a pâti de la récente accélération de la croissance des prix immobiliers, en particulier pour les jeunes ménages, ressort-il d'une étude le la Banque nationale de Belgique (BNB) publiée mercredi.

Touristique et cycliste, agricole et boisée, intergénérationnelle, de mémoire et d'intérêt économique, Bastogne bâtit ses friches, anime ses vieux bâtiments inoccupés, adapte ses infrastructures pour faire face au boom démographique de 11% attendu d'ici 2035. Du futur quartier Chenêt-Vevy étendu sur 28 hectares à l'ancienne gare bientôt transformée en maison du vélo, sans oublier les projets qui poussent ça et là dans et autour de la ville frontalière du Grand-Duché.

A l'heure où le stockage électrique s'impose sur le marché, les batteries thermiques font aussi leur bout de chemin. Déjà très utiles pour chauffer les bâtiments et conserver l'électricité, elles serviront bientôt à accroître l'autonomie des véhicules.

Après deux années de folie, le calme revient à la côte. La demande immobilière se normalise et les hausses de prix se modèrent. Mais certains trouble-fêtes économiques commencent à inquiéter les candidats acheteurs. Serait-ce le début d'une nouvelle chasse aux bonnes affaires?

Au premier trimestre 2022, le prix médian pour une maison de type fermé ou demi-fermé s'élevait à 255.000 euros, soit 13,3% de plus qu'au premier trimestre 2021, selon les données publiées vendredi par Statbel, sur base des actes de vente enregistrés auprès du SPF Finances.

Il fait beau ce jeudi. Sauf pour les propriétaires qui voient des nuages sombres se profiler sur leur tête. Etre propriétaire aujourd'hui en Belgique, c'est prendre le risque d'être pointé du doigt par certains locataires et d'être considéré comme une vache à lait par l'Etat.

Les hausses de prix se sont nettement calmées ces derniers mois. Le marché revient à une certaine normalité. Les appartements les plus chers sont toujours à retrouver à Ixelles, qui franchit désormais la barre des 600.000 euros en moyenne. Les loyers sont par contre en recul dans pratiquement toutes les communes. Saint-Josse est la reine du rendement.