Tout sur Consortium international des journalistes d'investigation

La nouvelle enquête du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) et ses partenaires, vient d'être rendue publique. Après avoir passé au crible 11,9 millions de documents datés de 1996 à 2020, elle démontre que de nombreuses personnalités fortunées échappent toujours à l'impôt en ayant recours aux paradis fiscaux. Dans ces documents qui contiennent quelques précieux secrets figurent plus de 29.000 bénéficiaires de sociétés écrans, dont 1.200 Belges

Les banques constituent "un maillon fondamental" dans la détection et la lutte contre le blanchiment d'argent, mais ne sont qu'une composante d'un ensemble plus vaste, réagit lundi la fédération des banques Febelfin à l'enquête internationale "FinCEN Files". Elle plaide pour une concertation plus étroite entre le secteur financier et les autorités publiques afin d'échanger des informations de manière efficace.

Les banques, y compris des banques belges, sont une pièce maîtresse de la machine à blanchir l'argent de la fraude et du crime organisé, révèle la nouvelle enquête - baptisée FinCEN Files - du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), dont fait notamment partie Le Soir. Selon les documents qui ont fuité, ces banques ont permis que quelque 2.000 milliards de dollars d'argent sale parcourent la planète.

Des structures offshore aux sociétés prête-noms, voici un glossaire des principaux acteurs et mécanismes financiers mis en lumière par les "Paradise Papers", révélés dimanche par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ).