Tout sur Conseil national du travail

Une convention collective de travail (CCT) nationale et interprofessionnelle sur le télétravail a été conclue au sein du Conseil national du travail (CNT). Elle contient un cadre clair à partir duquel des accords minimaux doivent être conclus au niveau de l'entreprise, signale le syndicat chrétien flamand ACV mardi. Les entreprises peu désireuses de conclure des accords sur le travail à distance seront dès lors contraintes de le faire.

Tout le monde recevra son pécule de vacances complet l'année prochaine. Syndicats et employeurs ont trouvé un accord à ce sujet au sein du Conseil national du travail (CNT), a-t-on appris lundi auprès des partenaires sociaux, qui demandent au gouvernement d'aider les entreprises en difficulté pour le paiement de ce pécule. Ils veulent également geler la dégressivité des allocations de chômage pendant un certain temps encore.

La durée de validité des chèques-repas, des éco-chèques, des chèques-cadeaux, des chèques culture ou sport, va être momentanément prolongée en raison de la crise liée au coronavirus. Un arrêté royal doit être approuvé samedi à ce sujet, rapporte vendredi la chaîne flamande Radio 2. Le gouvernement suivrait ainsi l'avis du Conseil national du Travail (CNT), instance réunissant des organisations de travailleurs et d'employeurs.

Représentants des travailleurs et employeurs sont parvenus à un protocole d'accord la semaine dernière au sein de la plus importante commission paritaire du pays (200), qui concerne 450.000 employés, a annoncé jeudi le syndicat socialiste. En cas de feu vert des bases, une hausse de 1,1% sur les barèmes et les salaires réels interviendra à partir du 1er septembre pour tous les employés, indépendamment de leur catégorie ou statut.

En exécution de l'accord interprofessionnel 2019-2020, les partenaires sociaux au sein du Conseil national du Travail ont conclu une nouvelle convention collective de travail (CCT) n° 129. Cette CCT porte le nombre maximum d'heures supplémentaires dites " volontaires " de 100 à 120 par année civile.

Diverses conventions collectives de travail (CCT) ont été signées mardi par les partenaires sociaux au sein du Conseil national du travail (CNT). Elles concernent notamment les emplois de fin de carrière, le RCC, la mobilité ou encore la flexibilité au travail. "La signature de ces CCT démontre une nouvelle fois l'importance de la concertation sociale dans notre pays", se félicite le syndicat chrétien CSC.

Les salaires peuvent augmenter de maximum 1,1% en plus de l'indexation cette année et la suivante. Le conseil des ministres a en effet approuvé mardi soir l'arrêté royal qui fixe la marge maximale pour l'évolution des coûts salariaux à 1,1%. Le gouvernement fédéral dit "respecter ses engagements" en faveur du pouvoir d'achat.

Les syndicats et les employeurs sont parvenus à un accord au sein du Conseil national du travail sur la mise en oeuvre de l'accord salarial, ont indiqué les partenaires sociaux mardi. L'accord prévoit notamment l'assouplissement des règles du régime de chômage avec complément d'entreprise (RCC, ex-prépension).