Tout sur Conseil des ministres

Le Sénat italien a adopté le premier budget de la coalition hétéroclite dirigée par Mario Draghi, qui prévoit des baisses d'impôts de huit milliards d'euros l'an prochain afin de soutenir l'économie et réduire la pression fiscale sur les familles et les entreprises.

Le Conseil des Ministres a décidé, vendredi, de prolonger le droit passerelle de crise à partir du 1er décembre 2021 jusqu'au 31 mars 2022 pour les indépendants affectés par les nouvelles mesures sanitaires, annonce samedi le cabinet du ministre des PME et des Indépendants David Clarinval (MR).

Le gouvernement fédéral a approuvé, lors d'un Conseil des ministres électronique, un avant-projet de loi et un arrêté royal visant à mettre en oeuvre les mesures prévues dans l'accord social conclu entre les partenaires sociaux dans le contexte de l'accord interprofessionnel 2021-2022.

Le Premier ministre Alexander De Croo s'est voulu rassurant, vendredi, au sujet de l'accord qu'il reste à trouver sur la norme salariale, après l'échec des négociations entre syndicats et organisations patronales.

Le Conseil des ministres a approuvé vendredi l'octroi d'un prêt de 110 millions d'euros au contrôleur aérien Skeyes comme mesure de compensation face à l'impact de la pandémie sur les contributions payées par le secteur aérien, annonce le cabinet du ministre de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo).

le Conseil des Ministres a approuvé ce vendredi matin un arrêté royal prolongeant le double droit passerelle de crise pour le mois de janvier. L'objectif est de maintenir le même niveau d'aide pour les secteurs toujours fermés en raison de la crise sanitaire.

Le coefficient de correction, qui réduisait le montant de la pension des indépendants par rapport à celui des salariés, sera supprimé dès 2021, annonce vendredi le ministre des Indépendants David Clarinval (MR) dans un communiqué. Cette suppression était prévue dans l'accord de gouvernement de la Vivaldi.

Le Conseil des ministres a validé vendredi la prolongation du droit passerelle jusqu'au 31 décembre et le doublement des montants du droit passerelle de crise, annonce dimanche le ministre des Indépendants et des PME, David Clarinval (MR), par voie de communiqué. Ces décisions ont été prises grâce à l'enveloppe spéciale de crise de 500 millions d'euros dégagée par le gouvernement fédéral en fin de semaine dernière.

Les retards causés par COVID-19 dans l'octroi de licences pour le spectre 5G creusent le fossé entre les précurseurs et les retardataires du numérique. La Belgique doit maintenant se tenir sérieusement à jour pour rester parmi les précurseurs, demain, dans un monde post-COVID-19, non seulement en tant que client, mais aussi en tant qu'innovateur international et fournisseur de services avec la 5G.