Tout sur Congrès

La Banque centrale américaine (Fed), qui a laissé mercredi ses taux inchangés, a révisé en forte hausse ses prévisions 2021 pour la première économie du monde, prenant acte du rebond "récent" de l'activité et de l'emploi grâce à l'accélération des vaccinations.

Malgré la pandémie, les feux qui ravagent l'Amazonie et les procédures judiciaires à son encontre, le président brésilien jouit encore d'une forte popularité. Mais les conséquences économiques et sanitaires de la crise sont loin d'être terminées.

Les mesures pour contenir la nouvelle flambée de la pandémie aux Etats-Unis font souffrir l'économie qui avait enregistré un rebond en mai et juin: c'est dans ce contexte que la Fed se réunit cette semaine et que le Congrès continue à négocier un quatrième plan d'aide.

Les économistes américains s'attendaient à voir 8 millions de jobs disparaître en mai et le taux de chômage grimper à un impensable 20 %. En fin de compte, il ne s'est rien passé de tout ça, preuve que l'économie américaine a des chances de se redresser plus vite que prévu.

Le 23 avril dernier, le Wall Street Journal révélait, dans un large dossier exclusif, que des employés d'Amazon utilisaient des informations sensibles issues de ses vendeurs tiers pour développer des produits propres compétitifs.

La future cryptomonnaie de Facebook suscite l'inquiétude du côté des politiques et des institutions financières. Le Congrès américain demande déjà à l'entreprise de suspendre son projet.

Donald Trump, qui remontera en soirée sur les estrades de campagne, a menacé jeudi de fermer la frontière avec le Mexique, au lendemain de déclarations du chef de la police aux frontières faisant état d'un nombre record d'interpellations de migrants illégaux sur le territoire américain.