Tout sur congé

La période des grandes vacances commence. Avec elle ressurgissent deux questions : quelles sont les modalités d'attribution des jours de congé et comment fixer les périodes de vacances.

Il ne reste que quelques mois à prester en 2014 alors que pour certains, le compteur des jours de congé est encore bien rempli. Ces jours peuvent-ils être reportés à l'année suivante ? Et que se passe-t-il si on ne les prend pas ? Quelles sont les obligations des employeurs et les bonnes pratiques en matière d'octroi des derniers jours de congé ?

Soixante-six pc des travailleurs belges sont joignables pendant leurs congés pour répondre à des questions d'ordre professionnel et ils sont même 16% à l'être pour traiter des demandes qui ne relèvent d'aucun caractère urgent, révèle une étude du prestataire de services en ressources humaines Securex.

Ceux qui ont travaillé à temps partiel et qui ont décidé de repasser à un régime de travail à temps plein bénéficieront désormais de jours de congés supplémentaires et auront droit au total à 20 jours de congés légaux.

L'employé belge a travaillé en moyenne environ 37 heures de moins en 2009 qu'en 2008, soit l'équivalent d'une semaine de travail, selon une analyse de la Banque nationale sur base des bilans sociaux qui doivent être présentés chaque année par la plupart des entreprises.

Les employeurs clament leur ras-le-bol devant l'augmentation des congés thématiques. L'allongement du congé de maternité voté par le parlement européen est la goutte d'eau qui fait déborder le vase, rapporte mardi L'Echo.

Il est légalement prévu, en Belgique, qu'on ne puisse pas reporter les 20 jours de congé légaux au-delà de l'année civile durant laquelle ils doivent être pris (période de référence). Même en cas d'incapacité de travail. Pourtant un arrêt de la Cour de Justice de l'Union européenne du 10 septembre 2009 affirme le contraire.