Tout sur Concurrence

Plus de 160 entreprises technologiques et fédérations sectorielles ont adressé jeudi une lettre à la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, pour que la Commission mette fin à la concurrence déloyale menée par Google. Elles accusent toujours le géant d'abus de position dominante en réservant dans ses résultats de recherche les meilleures places à ses propres services et appellent la Commission à exécuter sa décision de 2017 concernant le dossier.

Pour la première fois depuis 2002, la Commission européenne a décidé d'imposer des mesures conservatoires à une société sans attendre la fin de l'enquête la concernant.

L'auditorat de l'Autorité belge de la Concurrence (ABC) procède ce mardi à des perquisitions auprès d'entreprises suspectées d'avoir mis en oeuvre des pratiques restrictives de concurrence, annonce mardi l'autorité dans un communiqué. Ces pratiques peuvent viser à limiter, à retarder voire à empêcher l'entrée sur le marché ou l'expansion de médicaments biosimilaires concurrents de médicaments existants.

L'Autorité belge de la Concurrence devrait rendre une décision fin mars quant à la possibilité pour Kinepolis d'ouvrir plus facilement de nouveaux complexes en Belgique à partir de 2020, a indiqué le groupe de cinéma jeudi à l'occasion de la publication de ses résultats annuels. Actuellement, cette instance doit en effet donner son autorisation préalable.

La concurrence est un concept que l'on croit comprendre. Pourtant, elle se cache sous de multiples habits : dans les prix, mais aussi l'innovation, la différentiation, la distribution des produits, etc. Avec son dernier livre sur les "habits neufs de la concurrence", François Lévêque, nous fait visiter la garde-robe d'une des reines du monde économique.

L'Autorité de la concurrence a lancé une enquête pour faire la lumière sur des soupçons d'entente sur les prix du jambon de la part d'une quinzaine d'entreprises, a-t-on appris vendredi de sources concordantes, confirmant une information du journal Le Monde.

L'UE a accepté jeudi les concessions de Gazprom, afin de dissiper les reproches qui lui sont fait d'abus de position dominante dans huit pays d'Europe de l'Est, ce qui permet au géant gazier russe d'échapper à une amende.

Un chercheur de l'Université de Saint-Gall, en Suisse, s'est intéressé de manière comparée aux performances des tennismen et tenniswomen lorsqu'ils doivent jouer un point important lors de grands matches. Conclusion : les femmes réagissent mieux que les hommes à la pression concurrentielle.

La Commission européenne a infligé une amende de 997 millions d'euros au fabricant américain de puces pour abus de position dominante. C'est la troisième plus forte amende après Google et Intel.