Tout sur concetta fagard

L'Etat touchera, de Belgacom, plus de 394 millions d'euros de dividende pour l'exercice 2011. Didier Bellens, CEO de l'opérateur historique, a, lui, perçu quasi 2,6 millions d'euros de rémunération totale.

Le patron de Belgacom a porté plainte au pénal pour découvrir la source des "fuites" supposées dans le "dossier Fagard". Une affaire qu'il résume à "un incident entre trois ou quatre ladies du middle management".

On ne compte plus les rebondissements dans ce qu'il est convenu d'appeler "l'affaire Fagard". L'ex-bras droit de Didier Bellens aurait vu sa rémunération augmentée de 131 % entre 2005 et 2010, passant à 142.819 euros. Mais pour le moment, le ministre des Entreprises publiques ne tient pas à intervenir...

Le patron de Belgacom, après une audition de quatre heures, est sorti par une porte dérobée. Le moins que l'on puisse dire est que Didier Bellens n'a pas convaincu la commission Infrastructures de la Chambre. L'affaire Concetta Fagard lui coûtera-t-elle son poste ?

Pour Pierre-Eric Evrard, patron de Scarlet, la "saga" de l'été et la valse des cadres au sommet de Belgacom sont un dossier clos : "Lorsqu'on se sent trompé, on se débarrasse des collaborateurs qui ne sont pas fiables. Maintenant, cette affaire est enterrée !"

Le patron de Belgacom a décidé de ne pas poursuivre le contrat de son ancienne assistante personnelle Concetta Fagard. Une décision saluée par la ministre des Entreprises publiques, Inge Vervotte.

Le conseil d'administration de Belgacom, qui doit se prononcer jeudi après-midi sur un vote de défiance à l'égard du patron de Belgacom, Didier Bellens, annonce que si ce dernier ne revient pas sur sa décision de réintégrer Concetta Fagard au sein de l'entreprise, c'est tout le conseil d'administration qui démissionnera.

Plusieurs membres du personnel de Belgacom ont interrompu le travail lundi matin pour dénoncer le retour de Concetta Fagard, comme conseiller personnel du patron de l'entreprise, Didier Bellens.

Concetta Fagard retrouverait bel et bien une place chez Belgacom, malgré un récent avis défavorable du comité de nomination et de rémunération. D'après nos informations, elle reviendrait auprès de Didier Bellens comme "executive advisor".

Concetta Fagard, ancienne conseillère personnelle de Didier Bellens, quitte Belgacom et son CEO, qu'elle avait suivi lors de son départ de RTL en 2003 pour l'opérateur télécom. Un nom de plus dans une liste qui ne cesse de s'allonger : celle des top managers qui ont claqué la porte de Belgacom.