Tout sur compte d'épargne

Puisque, ces dernières semaines, les taux de l'épargne menacent de devenir presque négatifs et que toujours plus de pays se retrouvent au coeur de la tourmente terroriste, le Belge - et surtout le Flamand - opte de plus en plus souvent pour une seconde, troisième, ou même quatrième résidence en Espagne. C'est ce que dit Marleen De Vijt de chez Azull, leader du marché des biens immobiliers espagnols.

Les nouvelles baisses de taux décidées jeudi par la Banque centrale européenne (BCE) ne sont pas une surprise, mais elles s'opposent de manière frontale au maintien d'un taux minimum sur les comptes d'épargne réglementés en Belgique, estime l'expert financier Pascal Paepen, pour qui ce taux minimum de 11 points de base (0,11%) est "incroyablement irréaliste".

Le rendement de l'épargne n'a cessé de s'effriter ces dernières années. La rémunération désormais très faible des livrets peut inciter les épargnants à placer leurs économies dans des produits à risque ou encore, à succomber à une offre promotionnelle illusoirement intéressante. Or, il est possible d'obtenir un meilleur rendement en suivant les conseils qui suivent.

Les comptes d'épargne rapportent moins de 0,5 % dans les grandes banques. Mais en cherchant bien, il existe des alternatives qui peuvent rapporter jusqu'à cinq fois plus d'intérêts. Voici comment en profiter.

Sale temps pour les épargnants: le livret rapporte de moins en moins. Au point que certains se demandent s'il n'affichera pas bientôt une rémunération nulle, voire négative. Un scénario pas impossible mais commercialement très délicat pour les banques. Gros plan sur l'avenir d'un des placements les plus prisés des Belges. Trends/Tendances, Sébastien Buron