Tout sur competitivité

Le ministre de l'Economie Kris Peeters a présenté lundi avec le SPF Economie un tableau de bord de la compétitivité reprenant une cinquantaine d'indicateurs qui permettront de mesurer deux fois par an l'évolution de la concurrence par rapport à l'Allemagne, la France et les Pays-Bas.

La Belgique figure à la 23e position du classement annuel de l'IMD, la prestigieuse business school de Lausanne, publié mercredi. Notre pays grimpe de 5 places, mettant ainsi fin à plusieurs années de baisse de compétitivité, lit-on jeudi dans L'Echo.

L'industrie chimique européenne souffre d'un désavantage compétitif sur le marché mondial, notamment par rapport à la Chine et aux Etats-Unis, a averti jeudi Jean-Pierre Clamadieu, CEO de Solvay et président fraîchement élu du Cefic, le Conseil de l'industrie chimique européenne. Les coûts élevés de l'énergie et les faibles investissements en recherche et développement (R&D) sont pointés du doigt comme les principales raisons de ce manque de compétitivité.

L'Union des Classes Moyennes (UCM) appelle le gouvernement fédéral à adopter un pacte de compétitivité en faveur des PME et des indépendants, indique-t-elle vendredi. C'est, selon elle, le meilleur moyen de relancer l'économie et l'emploi. L'UCM a établi un "véritable et ambitieux" plan de compétitivité pour les PME et propose ainsi au gouvernement, dans le cadre de la confection de son budget 2014, six mesures concrètes.

Le président français François Hollande a cité en exemple mercredi les réformes entreprises en Allemagne sous le chancelier Schröder au début des années 2000. "Aujourd'hui, les Allemands sont compétitifs", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse commune à Bruxelles avec le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Ancien patron de Caterpillar à Gosselies, Pierre Cuisinier s'attendait à une annonce d'un plan d'économie important. La concurrence des pays émergent est rude. Et l'écart qui se creuse avec les salaires allemands est un gros souci.

La Commission européenne souhaite se doter de moyens "efficaces" pour protéger les compagnies aériennes européennes de la concurrence, pas toujours loyale, des pays émergents, a annoncé jeudi le commissaire européen chargé des Transports, Siim Kallas.

La Belgique perd deux places et occupe désormais le 17e rang du classement du Forum économique mondial (WEF). En tête, la Suisse, qui demeure pour la quatrième année consécutive le pays le plus compétitif au monde, alors que d'autres pays et notamment les Etats-Unis ont reculé dans le classement.

Si le dynamisme économique se développe ailleurs qu'en Occident, notamment dans les villes asiatiques, les grandes cités américaines et européennes ont des avantages historiques qui leur permettent de continuer à dominer le classement mondial de la compétitivité.

La Belgique grimpe dans le classement des pays les plus compétitifs dressé par l'organisateur de Davos, passant de la 19e à la 15e place. Mais que vaut ce genre de classement ?

La Suisse reste la championne de la compétitivité sur le plan mondial, selon le rapport annuel du Forum économique mondial (WEF) publié mercredi à Genève. La Belgique gagne quatre places par rapport au rapport précédent (2010-2011) et figure désormais en 15e position. Les Etats-Unis reculent alors que les pays émergents progressent.