Tout sur commission Infrastructures

Le plan de transformation annoncé chez Proximus au début du mois se résume à un plan d'économies de 240 millions d'euros, ont estimé mercredi les syndicats de l'opérateur télécom lors de leur audition devant la commission Infrastructures de la Chambre. Tous ont dénoncé que ce soit le personnel qui paie les pots cassés alors que l'entreprise est tout à fait rentable et qu'elle dispose des moyens pour investir dans son personnel dans le cadre de la transition numérique qui y est en cours.