Tout sur Commission européenne

Le premier groupe européen du transport aérien Lufthansa, sauvé de la faillite par l'Etat allemand, s'attend à une année largement dans le rouge en raison de la pandémie de Covid-19 et juge désormais irréaliste de réaliser les 22.000 suppressions d'emplois sans licenciements.

La Commission européenne a annoncé mardi ouvrir une "enquête approfondie" sur le projet de rachat par Google de Fitbit, spécialiste des objets connectés pour les activités physiques, craignant qu'il ne renforce la position du géant américain sur le marché de la publicité en ligne.

Pour décarboner l'industrie et les transports, la Commission européenne mise sur l'hydrogène. A travers une alliance européenne, elle table sur des investissements de 470 milliards d'euros.

La Commission européenne a lancé une série de tests de produits mis en ligne pendant la pandémie -- masques, combinaisons de protection, gels désinfectants -- afin de s'assurer qu'ils sont sans danger et conformes aux règles de l'UE.

Ils sont livreurs Deliveroo ou chauffeurs Uber, voire aussi musiciens, journalistes freelance ou travailleurs de la construction ou de l'Horeca, souvent considérés sous le non-statut de faux indépendants. Ils sont interdits de s'unir pour négocier une convention collective de travail qui défendrait mieux leurs droits, parce qu'ils constitueraient ainsi un cartel faussant la concurrence.

La Commission européenne a annoncé jeudi qu'elle validait le projet de l'Allemagne visant à recapitaliser Lufthansa, premier groupe de transport aérien du continent et maison-mère de Brussels Airlines, à hauteur de 6 milliards d'euros, pour surmonter la crise liée au coronavirus.