Tout sur Commerce

Un de vos clients a flashé sur le téléphone portable à la mode que vous vendez. Toutefois, aujourd'hui, il ne souhaite plus le conserver. Hors geste commercial de votre part, est-il encore possible pour lui de le restituer et de récupérer le prix payé?

Au cours des mois de juillet et août, les tribunaux de l'entreprise belges ont prononcé 749 faillites, soit moins qu'en 2020 (-22%) et même qu'en 2019 (-45%), selon les derniers chiffres du bureau d'information Graydon. Cela confirme la tendance des derniers mois: depuis le début de la pandémie de coronavirus, le nombre de faillites reste limité.

Alors que de nombreux consommateurs sont toujours réticents à l'idée de remettre les pieds dans un magasin, les commerçants cherchent à dynamiser leurs ventes en ligne. Le " live shopping " peut leur permettre de renforcer le taux d'engagement de leurs clients et de déclencher des achats d'impulsion. Coup de projecteur sur cette tendance venue de Chine.

La Chine et les Etats-Unis ont décidé de s'appeler "sous peu", a indiqué jeudi le ministère chinois du Commerce, après des informations de presse faisant état du report de discussions commerciales le week-end dernier.

Les Etats-Unis ont annoncé lundi durcir leurs sanctions contre le géant chinois des télécoms Huawei, en les étendant à 38 de ses filiales, afin de limiter leur accès aux technologies américaines, selon un communiqué du département américain au Commerce.

Jean-Claude Juncker, président sortant de la Commission européenne, s'est dit persuadé dans une interview que le président américain Donald Trump n'imposerait pas dans les prochains jours de nouveaux droits de douane sur l'importation d'automobiles européennes.

Face à la surenchère de Donald Trump, la Chine en appelle à un tiers: elle a annoncé lundi le dépôt d'une plainte à l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), au lendemain de l'entrée en vigueur de nouveaux droits de douane américains sur des produits chinois.

Le répit de 90 jours accordé par l'administration Trump avant d'interdire aux entreprises américaines de vendre des équipements à Huawei "ne change rien" pour le géant chinois des télécoms, a assuré mardi ce dernier, qui s'estime toujours "injustement traité" par Washington.