Tout sur Comité monétaire

La Banque centrale américaine (Fed) termine jeudi une réunion de politique monétaire au lendemain des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, dont le résultat en demi-teinte ne va pas peser sur l'intention de la Banque centrale de maintenir de toute façon un statu quo sur les taux d'intérêt.

La Banque centrale américaine (Fed), réunie pour la première fois sous la houlette de Jerome Powell, a sans surprise relevé ses taux d'intérêt mercredi pour parer à la surchauffe d'une économie dopée par les mesures de l'administration Trump et qui devrait croître à un rythme plus rapide que prévu.

Le haut niveau du prix des actions sur le marché boursier a commencé à inquiéter certains participants au Comité monétaire de la Réserve fédérale américaine, selon les minutes de la dernière réunion où une hausse des taux avait été décidée malgré des signes d'affaiblissement de l'inflation.