Tout sur Cofinimmo

Alors que le secteur a fait l'objet de vives critiques lors de la crise sanitaire, Sébastien Berden, responsable du segment immobilier de santé chez Cofinimmo, relativise. "La crise a montré l'importance de pouvoir héberger et soigner dans des infrastructures modernes adaptées", dit-il.

Le groupe immobilier Cofinimmo a investi 579 millions d'euros dans l'immobilier de santé en 2020, 18% de plus qu'en 2019, ressort-il de ses résultats annuels publiés jeudi. Le secteur de la santé, son véritable moteur de croissance, représente désormais 59% de son portefeuille et 20.600 lits.

Le plus gros gestionnaire d'actifs au monde, l'américain Blackrock, détient d'importantes participations dans de très nombreuses entreprises. Dans ce premier article d'une série de trois, nous étudions sa présence dans l'économie belge et apportons notre éclairage sur la manière dont ce géant de la finance envisage son rôle d'actionnaire.

La société immobilière réglementée (sir) Cofinimmo a signé un accord d'acquisition, sous conditions, d'un site à Rotterdam (Pays-Bas) comprenant un centre de revalidation gériatrique datant de 1966 et d'une maison de repos datant de 1999, a-t-elle annoncé vendredi.

AB InBev poursuit sa progression dans l'Horeca en région bruxelloise. Le brasseur va ainsi à contre-courant de la tendance nationale, mais aussi de celle qui prévaut dans l'Horeca à Bruxelles. Le leader sur le marché belge s'intéresse notamment aux bruine kroegen (cafés bruns).

La société immobilière belge Cofinimmo, cotée à la bourse de Bruxelles, a scellé une collaboration avec EasyDay, service de conciergerie, annonce ce dernier mercredi par communiqué. Les propriétaires de bâtiments gérés par Cofinimmo pourront dès lors profiter de services tels que des massages, du repassage ou encore la livraison de paniers biologiques.

Sous réserve de l'approbation de la FSMA, le conseil d'administration de Cofinimmo a coopté ce jeudi, avec effet immédiat, Jean-Pierre Hanin comme administrateur.

Le marché bruxellois du bureau a connu une année 2017 contrastée. Avec une prise en occupation en deçà des moyennes habituelles, un nombre de transactions qui chute et l'absence d'acteurs incontournables tels que l'Europe. Les attentes sont donc grandes pour 2018, d'autant que les caisses des investisseurs sont pleines. Voici les cinq grands défis qui attendent le marché.

Pour la moitié des hommes, il n'y a pas vraiment de problème de genre en entreprise, selon l'enquête réalisée par le bureau d'études Profacts pour Women on Board, une ASBL qui plaide pour une plus grande présence féminine au sein des conseils d'administration et des directions des entreprises.