Tout sur CNE

Les travailleurs du secteur des assurances réclament leur "part du gâteau"

Les travailleurs des assurances réclament une meilleure répartition des bénéfices. Des actions sont prévues en début de semaine. La première débutera lundi dès 7 heures du matin au siège de Belfius Insurance à Bruxelles. "Les propositions de la fédération professionnelle Assuralia ne sont pas en phase avec un secteur en plein essor", estime la Centrale nationale des employés (CNE).

Les travailleurs du secteur des assurances réclament leur "part du gâteau"

Les travailleurs des assurances réclament une meilleure répartition des bénéfices. Des actions sont prévues en début de semaine. La première débutera lundi dès 7 heures du matin au siège de Belfius Insurance à Bruxelles. "Les propositions de la fédération professionnelle Assuralia ne sont pas en phase avec un secteur en plein essor", estime la Centrale nationale des employés (CNE).

Fnac: les représentants du personnel "dépités" après leur rencontre avec la direction

Les représentants du personnel de la Fnac sont sortis "dépités" de leur rencontre avec la direction mardi soir. De nouvelles assemblées générales vont être organisées et des actions suivront, ont indiqué à l'agence Belga Laurent Gerriti Gerbi (Setca) et Anne-Marie Dierckx (CNE). Le personnel s'était mobilisé lundi pour protester contre le licenciement de 26 travailleurs.

La CNE reproche à Ryanair "d'importer le conflit du Portugal vers la Belgique"

Des arrêts de travail au sein du personnel de Ryanair commenceront mercredi au Portugal. Le personnel basé en Belgique ne participe pas à ces grèves mais les aéroports du pays pourraient être touchés par ces arrêts. Selon la CNE, citée par La Libre Belgique, la direction de la compagnie aérienne a par ailleurs demandé au personnel basé en Belgique de remplacer les hôtesses et stewards grévistes portugais sur plusieurs vols. Bref de "casser" le mouvement, déplore le syndicat.

Action syndicale sur le site de la centrale de Tihange

Plusieurs dizaines de délégués syndicaux bloquent les accès du site de la centrale nucléaire de Tihange depuis ce mardi 4h du matin. L'action devrait se prolonger toute la journée, a-t-on appris de source syndicale, confirmant une information de la RTBF.

8.000 travailleurs du non marchand dans les rues de Bruxelles à l'approche des élections

Des milliers de travailleurs du non marchand ont manifesté mardi matin à Bruxelles, à moins de 20 jours des élections du 26 mai, pour défendre un secteur qui dénonce notamment un sous-financement, des conditions de travail difficiles et une pénurie de personnel. Les manifestants étaient au nombre de 8.000, selon la police, et près de 9.000, de source syndicale. Les syndicats attendaient entre 6.000 et 8.000 personnes.

BNP Paribas Fortis pourrait supprimer 2.500 emplois en trois ans

Environ 1.000 emplois sont menacés chez BNP Paribas Fortis. De ce nombre, plus ou moins 800 se traduiront en départs anticipés de la banque, alerte mercredi le Setca. Il faudra par contre trouver une solution pour les 200 autres personnes en interne, prévient le syndicat socialiste.

Grande victoire pour la moitié des stewards et hôtesses employés en Belgique par Ryanair

Ryanair va offrir un contrat au personnel de cabine employé en Belgique par Crewlink, un des sous-traitants de la compagnie aérienne irlandaise à bas coûts, annonce lundi la CNE/LBC-NVK. Cela concerne 50% des stewards et hôtesses employés dans le pays, soit 350 personnes. L'agence intérimaire arrêtera dès lors ses activités belges, une première dans le secteur en Europe, selon le syndicat chrétien.

Restructuration aux Editions de l'Avenir: les syndicats et l'AJP déplorent les quatre licenciements secs

La direction des Editions de L'Avenir a notifié lundi comme prévu au SPF Emploi son intention de procéder au licenciement collectif de 45 équivalents temps plein. Quatre licenciements forcés sont actés parmi les journalistes, ont appris les représentants des travailleurs. Tant le front syndical CNE-Setca que l'Association des journalistes professionnels (AJP) les déplorent. Mais les syndicats considèrent qu'ils ont été déforcés par "l'accord négocié ce week-end en aparté avec l'AJP", tandis que cette dernière estime avoir limité la casse.

Kris Peeters s'engage à demander des explications à Proximus

Le ministre de l'Emploi Kris Peeters, qui recevait mardi des représentants du Setca, de la LBC-NVK, de la CNE et de la CGSLB au sujet de la restructuration annoncée chez Proximus, s'est engagé à demander des explications à l'entreprise, annonce le Setca dans un communiqué. Plus de 1.500 emplois seraient menacés dans les call-centers travaillant pour Proximus.